Articles dans
le temps
Pour une intervention rigoureuse contre la criminalité étrangÈre
28.11.2010

Pour une intervention rigoureuse contre la criminalité étrangÈre

Le peuple suisse a aujourd'hui donné un mandat clair et net à ses autorités: les étrangers criminels doivent être systématiquement expulsés et interdits de séjour. Le oui du peuple d'aujourd'hui...

Le peuple suisse a aujourd'hui donné un mandat clair et net à ses autorités: les étrangers criminels doivent être systématiquement expulsés et interdits de séjour. Le oui du peuple d'aujourd'hui est un premier pas vers le renforcement de la sécurité en Suisse. Il s'agit maintenant de concrétiser fidèlement cette initiative au niveau de la loi. L'UDC ne manquera pas de rappeler aux partis du centre leurs belles promesses de vouloir combattre "sévèrement" la criminalité étrangère. Ils doivent maintenant apporter la preuve par l'acte. L'UDC mettra tout en œuvre pour que le Conseil fédéral et le Parlement réalisent rapidement et correctement ce travail législatif. Elle exige du Conseil fédéral qu'il mette un projet de loi en consultation d'ici à l'été 2011.

Le résultat la votation d'aujourd'hui exprime aussi le grand malaise de la population face à la politique d'immigration pratiquée ces dernières années. L'ouverture des frontières, la libre circulation des personnes avec l'UE et une politique d'asile laxiste ont généré une immigration incontrôlée qui pose de gros problèmes à notre pays. Il est grand temps de s'y attaquer. La Suisse doit retrouver sa capacité d'agir dans ce domaine. Diverses mesures de politique d'immigration doivent être examinées. L'immigration doit davantage être déterminée par les besoins de l'économie. La politique d'asile doit être strictement limitée aux authentiques réfugiés et les procédures d'asile doivent être accélérées. La pratique de naturalisation doit elle aussi être durcie. Toute personne immigrant en Suisse doit signer une déclaration dans laquelle elle s'engage à respecter la Constitution et les lois suisses. L'UDC entend donner une grande priorité à la lutte contre la criminalité. Le droit pénal doit être durci, surtout pour les crimes graves, aussi bien à l'égard des étrangers que des Suisses. A ce niveau également, le verdict sorti des urnes aujourd'hui exprime clairement la volonté du souverain.

 

28.11.2010

Pour une intervention rigoureuse contre la criminalité étrangÈre

Le peuple suisse a aujourd'hui donné un mandat clair et net à ses autorités: les étrangers criminels doivent être systématiquement expulsés et interdits de séjour. Le oui du peuple d'aujourd'hui...

Le peuple suisse a aujourd'hui donné un mandat clair et net à ses autorités: les étrangers criminels doivent être systématiquement expulsés et interdits de séjour. Le oui du peuple d'aujourd'hui est un premier pas vers le renforcement de la sécurité en Suisse. Il s'agit maintenant de concrétiser fidèlement cette initiative au niveau de la loi. L'UDC ne manquera pas de rappeler aux partis du centre leurs belles promesses de vouloir combattre "sévèrement" la criminalité étrangère. Ils doivent maintenant apporter la preuve par l'acte. L'UDC mettra tout en œuvre pour que le Conseil fédéral et le Parlement réalisent rapidement et correctement ce travail législatif. Elle exige du Conseil fédéral qu'il mette un projet de loi en consultation d'ici à l'été 2011.

Le résultat la votation d'aujourd'hui exprime aussi le grand malaise de la population face à la politique d'immigration pratiquée ces dernières années. L'ouverture des frontières, la libre circulation des personnes avec l'UE et une politique d'asile laxiste ont généré une immigration incontrôlée qui pose de gros problèmes à notre pays. Il est grand temps de s'y attaquer. La Suisse doit retrouver sa capacité d'agir dans ce domaine. Diverses mesures de politique d'immigration doivent être examinées. L'immigration doit davantage être déterminée par les besoins de l'économie. La politique d'asile doit être strictement limitée aux authentiques réfugiés et les procédures d'asile doivent être accélérées. La pratique de naturalisation doit elle aussi être durcie. Toute personne immigrant en Suisse doit signer une déclaration dans laquelle elle s'engage à respecter la Constitution et les lois suisses. L'UDC entend donner une grande priorité à la lutte contre la criminalité. Le droit pénal doit être durci, surtout pour les crimes graves, aussi bien à l'égard des étrangers que des Suisses. A ce niveau également, le verdict sorti des urnes aujourd'hui exprime clairement la volonté du souverain.