Articles dans
le temps
Programme d'armement: D'abord corriger les dysfonctionnements
24.09.2008

Programme d'armement: D'abord corriger les dysfonctionnements

Le refus du programme d'armement au Parlement donne au gouvernement le temps de s'attaquer enfin à la correction des dysfonctionnements qui affectent le DDPS. Il faut remettre en place des...

(UDC) Le refus du programme d'armement au Parlement donne au gouvernement le temps de s'attaquer enfin à la correction des dysfonctionnements qui affectent le DDPS. Il faut remettre en place des structures de direction efficaces et redonner à l'armée un mandat clair axé sur la défense nationale. Lorsque ces conditions seront réunies, l'UDC donnera son aval aux moyens financiers dont l'armée a besoin.

En rejetant le programme d'armement, l'UDC ne vise nullement à priver l'armée des ressources financières dont elle a besoin. Elle exige simplement que d'abord les dysfonctionnements et manquements au DDPS soient corrigés et que l'opérationnalité de l'armée soit rétablie.

Le Conseil fédéral a maintenant le devoir de présenter au Parlement un rapport dans ce sens. Lorsque le mandat de l'armée aura été clarifié et qu'il sera certain que les moyens financiers accordés au DDPS seront engagés de manière ciblée et rationnelle, l'UDC s'engagera pour les crédits d'armement nécessaires. Il est parfaitement possible que le montant qui sera alors mis à disposition du DDPS soit plus élevé que celui prévu aujourd'hui. Pour l'UDC, il est toujours prioritaire de garantir la sécurité du pays, donc de renforcer l'armée. Le règlement des dysfonctionnements qui règnent actuellement au DDPS sont un premier pas dans cette direction.

La vidéo est proposée en ligne sur le site www.udc.ch. Cette production est également disponible directement sur Youtube à l'adresse www.youtube.com/svpch.

Berne, 24 septembre 2008

24.09.2008

Programme d'armement: D'abord corriger les dysfonctionnements

Le refus du programme d'armement au Parlement donne au gouvernement le temps de s'attaquer enfin à la correction des dysfonctionnements qui affectent le DDPS. Il faut remettre en place des...

(UDC) Le refus du programme d'armement au Parlement donne au gouvernement le temps de s'attaquer enfin à la correction des dysfonctionnements qui affectent le DDPS. Il faut remettre en place des structures de direction efficaces et redonner à l'armée un mandat clair axé sur la défense nationale. Lorsque ces conditions seront réunies, l'UDC donnera son aval aux moyens financiers dont l'armée a besoin.

En rejetant le programme d'armement, l'UDC ne vise nullement à priver l'armée des ressources financières dont elle a besoin. Elle exige simplement que d'abord les dysfonctionnements et manquements au DDPS soient corrigés et que l'opérationnalité de l'armée soit rétablie.

Le Conseil fédéral a maintenant le devoir de présenter au Parlement un rapport dans ce sens. Lorsque le mandat de l'armée aura été clarifié et qu'il sera certain que les moyens financiers accordés au DDPS seront engagés de manière ciblée et rationnelle, l'UDC s'engagera pour les crédits d'armement nécessaires. Il est parfaitement possible que le montant qui sera alors mis à disposition du DDPS soit plus élevé que celui prévu aujourd'hui. Pour l'UDC, il est toujours prioritaire de garantir la sécurité du pays, donc de renforcer l'armée. Le règlement des dysfonctionnements qui règnent actuellement au DDPS sont un premier pas dans cette direction.

La vidéo est proposée en ligne sur le site www.udc.ch. Cette production est également disponible directement sur Youtube à l'adresse www.youtube.com/svpch.

Berne, 24 septembre 2008