Articles dans
le temps
Propagande d'Etat: l'ODM a tenté de dissimuler la hausse de l'immigration
27.12.2013

Propagande d'Etat: l'ODM a tenté de dissimuler la hausse de l'immigration

Le solde migratoire du mois d'octobre 2013 était de +11 791 personnes, soit 27% de plus que le même mois de l'année précédente. L'Office fédéral de la migration (ODM) n'a publié ces chiffres qu'aujourd'hui, pressé par les recherches du journal dominicain "Sonntagsblick". Il faut donc s'attendre à une immigration nette de plus de 85 000 personnes pour l'année 2013, chiffre en hausse de 14% par rapport à l'année précédente.

Le solde migratoire du mois d'octobre 2013 était de +11 791 personnes, soit 27% de plus que le même mois de l'année précédente. L'Office fédéral de la migration (ODM) n'a publié ces chiffres qu'aujourd'hui, pressé par les recherches du journal dominicain "Sonntagsblick". Il faut donc s'attendre à une immigration nette de plus de 85 000 personnes pour l'année 2013, chiffre en hausse de 14% par rapport à l'année précédente.

Malgré l'augmentation du chômage en Suisse (plus de 10% chez les jeunes) et l'approche de l'hiver, plus de 30 000 nouveaux immigrants sont arrivés en Suisse durant les mois de novembre et d'octobre 2013, si bien que l'immigration atteint quelque 146 000 personnes pour les 11 premiers mois de 2013. Le solde migratoire (immigration moins émigration) a lui aussi sensiblement progressé en 2013: de 73 334 personnes durant les 11 premiers mois de 2012, il a passé à 78 487 pendant la même période de 2013. Extrapolée à 12 mois, cette immigration nette atteindra 85 622 personnes (plus que le nombre d'habitants de la ville de Lucerne), soit 14% de plus qu'en 2012. Ces chiffres confirment une fois de plus l'importance de l'initiative populaire "contre l'immigration de masse", seul moyen de permettre à la Suisse de limiter l'immigration à un niveau raisonnable.

27.12.2013

Propagande d'Etat: l'ODM a tenté de dissimuler la hausse de l'immigration

Le solde migratoire du mois d'octobre 2013 était de +11 791 personnes, soit 27% de plus que le même mois de l'année précédente. L'Office fédéral de la migration (ODM) n'a publié ces chiffres qu'aujourd'hui, pressé par les recherches du journal dominicain "Sonntagsblick". Il faut donc s'attendre à une immigration nette de plus de 85 000 personnes pour l'année 2013, chiffre en hausse de 14% par rapport à l'année précédente.

Le solde migratoire du mois d'octobre 2013 était de +11 791 personnes, soit 27% de plus que le même mois de l'année précédente. L'Office fédéral de la migration (ODM) n'a publié ces chiffres qu'aujourd'hui, pressé par les recherches du journal dominicain "Sonntagsblick". Il faut donc s'attendre à une immigration nette de plus de 85 000 personnes pour l'année 2013, chiffre en hausse de 14% par rapport à l'année précédente.

Malgré l'augmentation du chômage en Suisse (plus de 10% chez les jeunes) et l'approche de l'hiver, plus de 30 000 nouveaux immigrants sont arrivés en Suisse durant les mois de novembre et d'octobre 2013, si bien que l'immigration atteint quelque 146 000 personnes pour les 11 premiers mois de 2013. Le solde migratoire (immigration moins émigration) a lui aussi sensiblement progressé en 2013: de 73 334 personnes durant les 11 premiers mois de 2012, il a passé à 78 487 pendant la même période de 2013. Extrapolée à 12 mois, cette immigration nette atteindra 85 622 personnes (plus que le nombre d'habitants de la ville de Lucerne), soit 14% de plus qu'en 2012. Ces chiffres confirment une fois de plus l'importance de l'initiative populaire "contre l'immigration de masse", seul moyen de permettre à la Suisse de limiter l'immigration à un niveau raisonnable.