Articles dans
le temps
Seniors UDC: deux oui le 9 juin 2013
23.05.2013

Seniors UDC: deux oui le 9 juin 2013

Les Seniors UDC ont pris des décisions claires et nettes lors de leur récente assemblée. Les membres présents ont approuvé sans opposition l'élection du Conseil fédéral par le peuple ainsi que la...

Les Seniors UDC ont pris des décisions claires et nettes lors de leur récente assemblée. Les membres présents ont approuvé sans opposition l'élection du Conseil fédéral par le peuple ainsi que la révision de la loi sur l'asile. Ces deux projets abordent des problèmes importants et ouvrent la voie à des améliorations indispensables.

Durant le débat sur l'élection du Conseil fédéral par le peuple, les Seniors UDC ont rappelé les traditionnels et indignes jeux du parlement avant ce genre de scrutin. Cette fameuse, mais surtout répugnante "nuit des longs couteaux" est mise en scène depuis des décennies. Une élection par le peuple mettrait définitivement fin à ces magouilles et trucages. Ayant fait ses preuves dans les élections exécutives au niveau cantonal et communal, ce système électoral peut parfaitement être transposé à la Confédération. Les droits de la démocratie directe en seraient étendus et la position du gouvernement renforcée. Bref, tout le monde y gagnerait. Aussi, les Seniors UDC ont-ils apporté un soutien unanime du projet d'élection du Conseil fédéral par le peuple.

C'est également sans opposition que les Seniors UDC ont approuvé la révision de la loi sur l'asile. Ils considèrent cette réforme comme un premier pas dans la bonne direction. La suppression de la possibilité de déposer des demandes d'asile dans les ambassades et l'installation des requérants d'asile récalcitrants dans des centres spéciaux ont été tout particulièrement soutenues. Mais l'assemblée était également d'accord pour constater que cette réforme ne va pas assez loin pour résoudre réellement les problèmes de l'asile. D'autres mesures doivent suivre dans les plus brefs délais.

Les Seniors UDC se sont également fait informer sur les grands défis et les projets en cours en politique des transports. Parmi les éléments-clés de cette politique, ils ont relevé les coûts très élevés des projets et leur financement toujours incertain. Il est indispensable de clarifier les structures et de veiller à plus de transparence dans ce secteur. Avant de lancer de nouveaux projets d'infrastructure, il faut absolument mettre fin au subventionnement transversal du rail par la route, concevoir les projets selon des critères économiques et procéder à de sérieuses analyses coût/utilité, estiment les Seniors UDC.

23.05.2013

Seniors UDC: deux oui le 9 juin 2013

Les Seniors UDC ont pris des décisions claires et nettes lors de leur récente assemblée. Les membres présents ont approuvé sans opposition l'élection du Conseil fédéral par le peuple ainsi que la...

Les Seniors UDC ont pris des décisions claires et nettes lors de leur récente assemblée. Les membres présents ont approuvé sans opposition l'élection du Conseil fédéral par le peuple ainsi que la révision de la loi sur l'asile. Ces deux projets abordent des problèmes importants et ouvrent la voie à des améliorations indispensables.

Durant le débat sur l'élection du Conseil fédéral par le peuple, les Seniors UDC ont rappelé les traditionnels et indignes jeux du parlement avant ce genre de scrutin. Cette fameuse, mais surtout répugnante "nuit des longs couteaux" est mise en scène depuis des décennies. Une élection par le peuple mettrait définitivement fin à ces magouilles et trucages. Ayant fait ses preuves dans les élections exécutives au niveau cantonal et communal, ce système électoral peut parfaitement être transposé à la Confédération. Les droits de la démocratie directe en seraient étendus et la position du gouvernement renforcée. Bref, tout le monde y gagnerait. Aussi, les Seniors UDC ont-ils apporté un soutien unanime du projet d'élection du Conseil fédéral par le peuple.

C'est également sans opposition que les Seniors UDC ont approuvé la révision de la loi sur l'asile. Ils considèrent cette réforme comme un premier pas dans la bonne direction. La suppression de la possibilité de déposer des demandes d'asile dans les ambassades et l'installation des requérants d'asile récalcitrants dans des centres spéciaux ont été tout particulièrement soutenues. Mais l'assemblée était également d'accord pour constater que cette réforme ne va pas assez loin pour résoudre réellement les problèmes de l'asile. D'autres mesures doivent suivre dans les plus brefs délais.

Les Seniors UDC se sont également fait informer sur les grands défis et les projets en cours en politique des transports. Parmi les éléments-clés de cette politique, ils ont relevé les coûts très élevés des projets et leur financement toujours incertain. Il est indispensable de clarifier les structures et de veiller à plus de transparence dans ce secteur. Avant de lancer de nouveaux projets d'infrastructure, il faut absolument mettre fin au subventionnement transversal du rail par la route, concevoir les projets selon des critères économiques et procéder à de sérieuses analyses coût/utilité, estiment les Seniors UDC.