Articles dans
le temps
Seniors UDC: Non clair et net à l'arnaque au rentes AVS le 27 septembre 2009!
02.09.2009

Seniors UDC: Non clair et net à l'arnaque au rentes AVS le 27 septembre 2009!

(Seniors UDC) Les Seniors UDC ont adopté leurs consignes de vote pour les deux objets des votations fédérales du 27 septembre 2009. C'est à l'unanimité qu'ils recommandent au souverain de rejeter...

(Seniors UDC) Les Seniors UDC ont adopté leurs consignes de vote pour les deux objets des votations fédérales du 27 septembre 2009. C'est à l'unanimité qu'ils recommandent au souverain de rejeter l'augmentation de la TVA en faveur de l'AI. Il ne saurait être question d'injecter de l'argent dans l'assurance-invalidité aussi longtemps que les structures pourries de cette institution n'auront pas été assainies: voilà le raisonnement des Seniors UDC. Faute d'un assainissement en profondeur, l'AI aura besoin d'argent frais tous les 3 ou 4 ans. La politique actuelle consiste simplement à cacher les abus sociaux avec l'argent des contribuables. Cela doit cesser. Les Seniors UDC recommandent à l'unanimité également l'acceptation du projet consistant à renoncer à l'initiative populaire générale.

Les Seniors UDC se sont réunis le 26 août 2009 à Olten pour une assemblée générale ordinaire. Principaux thèmes à l'ordre du jour: l'adoption des consignes de vote pour les deux votations populaires du 27 septembre prochain sur le financement additionnel de l'AI et sur l'abandon de l'initiative populaire générale.

L'augmentation de la TVA en faveur de l'AI a été rejetée à l'unanimité. D'une part, les Seniors UDC constatent que ce prétendu assainissement d'une AI chroniquement déficitaire ne peut en aucun cas réussir faute d'une réforme des structures et de l'élimination des impulsions contreproductives qui marquent cette assurance; d'autre part, les Seniors UDC ne peuvent accepter que la votation populaire de septembre 2006, où 7 milliards de francs provenant de la vente d'or de la BNS ont été attribués à l'AVS, ne soit pas respectée. En résumé, les Seniors UDC refusent catégoriquement une arnaque aux rentes AVS et une attitude totalement antidémocratique. L'AI doit être assainie au niveau des dépenses et les abus doivent être sévèrement combattus. Il est hors de question que l'AVS devienne un self-service financier pour compenser les erreurs de gestion et les structures inaptes de l'AI.

En revanche, les Seniors UDC recommandent à l'unanimité l'acceptation du projet visant à abandonner l'initiative populaire générale. En principe, il est regrettable de devoir renoncer à cet instrument démocratique supplémentaire. Toutefois, son application pratique ne donnant pas satisfaction, les Seniors UDC estiment qu'il vaut mieux le supprimer.

Berne, 2 septembre 2009

02.09.2009

Seniors UDC: Non clair et net à l'arnaque au rentes AVS le 27 septembre 2009!

(Seniors UDC) Les Seniors UDC ont adopté leurs consignes de vote pour les deux objets des votations fédérales du 27 septembre 2009. C'est à l'unanimité qu'ils recommandent au souverain de rejeter...

(Seniors UDC) Les Seniors UDC ont adopté leurs consignes de vote pour les deux objets des votations fédérales du 27 septembre 2009. C'est à l'unanimité qu'ils recommandent au souverain de rejeter l'augmentation de la TVA en faveur de l'AI. Il ne saurait être question d'injecter de l'argent dans l'assurance-invalidité aussi longtemps que les structures pourries de cette institution n'auront pas été assainies: voilà le raisonnement des Seniors UDC. Faute d'un assainissement en profondeur, l'AI aura besoin d'argent frais tous les 3 ou 4 ans. La politique actuelle consiste simplement à cacher les abus sociaux avec l'argent des contribuables. Cela doit cesser. Les Seniors UDC recommandent à l'unanimité également l'acceptation du projet consistant à renoncer à l'initiative populaire générale.

Les Seniors UDC se sont réunis le 26 août 2009 à Olten pour une assemblée générale ordinaire. Principaux thèmes à l'ordre du jour: l'adoption des consignes de vote pour les deux votations populaires du 27 septembre prochain sur le financement additionnel de l'AI et sur l'abandon de l'initiative populaire générale.

L'augmentation de la TVA en faveur de l'AI a été rejetée à l'unanimité. D'une part, les Seniors UDC constatent que ce prétendu assainissement d'une AI chroniquement déficitaire ne peut en aucun cas réussir faute d'une réforme des structures et de l'élimination des impulsions contreproductives qui marquent cette assurance; d'autre part, les Seniors UDC ne peuvent accepter que la votation populaire de septembre 2006, où 7 milliards de francs provenant de la vente d'or de la BNS ont été attribués à l'AVS, ne soit pas respectée. En résumé, les Seniors UDC refusent catégoriquement une arnaque aux rentes AVS et une attitude totalement antidémocratique. L'AI doit être assainie au niveau des dépenses et les abus doivent être sévèrement combattus. Il est hors de question que l'AVS devienne un self-service financier pour compenser les erreurs de gestion et les structures inaptes de l'AI.

En revanche, les Seniors UDC recommandent à l'unanimité l'acceptation du projet visant à abandonner l'initiative populaire générale. En principe, il est regrettable de devoir renoncer à cet instrument démocratique supplémentaire. Toutefois, son application pratique ne donnant pas satisfaction, les Seniors UDC estiment qu'il vaut mieux le supprimer.

Berne, 2 septembre 2009