Articles dans
le temps
Simonetta Sommaruga fait encore traÎner l’application de l’initiative sur le renvoi
23.09.2011

Simonetta Sommaruga fait encore traÎner l’application de l’initiative sur le renvoi

L’UDC s’indigne que la mise en application de l’initiative sur le renvoi traîne encore en longueur. La Conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a aujourd’hui annoncé qu’il faudrait attendre le...

L'UDC s'indigne que la mise en application de l'initiative sur le renvoi traîne encore en longueur. La Conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a aujourd'hui annoncé qu'il faudrait attendre le premier semestre de l'année prochaine avant qu'un projet pour consultation soit présenté au Conseil fédéral. Jusque là, un an et demi se sera écoulé depuis l'acceptation de l'initiative par le peuple et les cantons ! Cela montre clairement que Mme Sommaruga se refuse à appliquer l'initiative et donc veut garder les criminels en Suisse. Pour l'UDC, c'est inacceptable. Samedi en huit, l'assemblée des délégués UDC se prononcera donc sur le lancement d'une nouvelle initiative populaire, visant à ancrer l'application correcte directement dans la Constitution fédérale. Les étrangers criminels doivent enfin être expulsés sans tergiversations. La volonté du peuple doit être respectée !

23.09.2011

Simonetta Sommaruga fait encore traÎner l’application de l’initiative sur le renvoi

L’UDC s’indigne que la mise en application de l’initiative sur le renvoi traîne encore en longueur. La Conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a aujourd’hui annoncé qu’il faudrait attendre le...

L'UDC s'indigne que la mise en application de l'initiative sur le renvoi traîne encore en longueur. La Conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a aujourd'hui annoncé qu'il faudrait attendre le premier semestre de l'année prochaine avant qu'un projet pour consultation soit présenté au Conseil fédéral. Jusque là, un an et demi se sera écoulé depuis l'acceptation de l'initiative par le peuple et les cantons ! Cela montre clairement que Mme Sommaruga se refuse à appliquer l'initiative et donc veut garder les criminels en Suisse. Pour l'UDC, c'est inacceptable. Samedi en huit, l'assemblée des délégués UDC se prononcera donc sur le lancement d'une nouvelle initiative populaire, visant à ancrer l'application correcte directement dans la Constitution fédérale. Les étrangers criminels doivent enfin être expulsés sans tergiversations. La volonté du peuple doit être respectée !