Articles dans
le temps
Soutenir les vrais invalides - Oui à la 5e révision de l'AI
18.05.2007

Soutenir les vrais invalides - Oui à la 5e révision de l'AI

Le comité des Femmes UDC Suisse a décidé à l'unanimité de soutenir la 5e révision de l'assurance-invalidité AI. Le comité des Femmes UDC Suisse a examiné en détail la 5e révision de l'AI...

(UDC Femmes) Le comité des Femmes UDC Suisse a décidé à l'unanimité de soutenir la 5e révision de l'assurance-invalidité AI.

Le comité des Femmes UDC Suisse a examiné en détail la 5e révision de l'AI. L'assurance-invalidité est un élément important du premier pilier de la prévoyance. Or, elle est aujourd'hui en péril parce qu'elle doit servir des rentes à un nombre croissant de personnes qui n'y ont pas droit en réalité. Les déficits dans les comptes s'accroissent, la dette s'alourdit et les liquidités du fonds s'amenuisent.

Il est donc grand temps d'agir. Cette 5e révision est un pas important vers l'assainissement de l'assurance-invalidité. Elle contribue à combattre les abus massifs dans l'AI et renforce ainsi le soutien populaire dont a besoin cette institution. C'est absolument nécessaire, car la pratique trop lâche des services AI force de plus en plus les vrais invalides à se justifier face au public. Cela va changer avec cette 5e révision qui permettra d'investir chaque année quelque 430 millions de francs dans la réinsertion professionnelle de personnes menacées d'une incapacité de travailler.

L'application rigoureuse du principe "Le travail avant la rente" fera que les personnes handicapées ne seront plus simplement contentées par une rente, mais considérées comme des citoyens à part entière qui peuvent exercer un travail raisonnable et garder leur place dans la société. La 5e révision de l'AI combat les abus et profite à celles et à ceux qui ont réellement besoin d'aide. Voilà pourquoi les Femmes UDC Suisse soutiennent à l'unanimité cette réforme.

Berne, 18 mai 2007

18.05.2007

Soutenir les vrais invalides - Oui à la 5e révision de l'AI

Le comité des Femmes UDC Suisse a décidé à l'unanimité de soutenir la 5e révision de l'assurance-invalidité AI. Le comité des Femmes UDC Suisse a examiné en détail la 5e révision de l'AI...

(UDC Femmes) Le comité des Femmes UDC Suisse a décidé à l'unanimité de soutenir la 5e révision de l'assurance-invalidité AI.

Le comité des Femmes UDC Suisse a examiné en détail la 5e révision de l'AI. L'assurance-invalidité est un élément important du premier pilier de la prévoyance. Or, elle est aujourd'hui en péril parce qu'elle doit servir des rentes à un nombre croissant de personnes qui n'y ont pas droit en réalité. Les déficits dans les comptes s'accroissent, la dette s'alourdit et les liquidités du fonds s'amenuisent.

Il est donc grand temps d'agir. Cette 5e révision est un pas important vers l'assainissement de l'assurance-invalidité. Elle contribue à combattre les abus massifs dans l'AI et renforce ainsi le soutien populaire dont a besoin cette institution. C'est absolument nécessaire, car la pratique trop lâche des services AI force de plus en plus les vrais invalides à se justifier face au public. Cela va changer avec cette 5e révision qui permettra d'investir chaque année quelque 430 millions de francs dans la réinsertion professionnelle de personnes menacées d'une incapacité de travailler.

L'application rigoureuse du principe "Le travail avant la rente" fera que les personnes handicapées ne seront plus simplement contentées par une rente, mais considérées comme des citoyens à part entière qui peuvent exercer un travail raisonnable et garder leur place dans la société. La 5e révision de l'AI combat les abus et profite à celles et à ceux qui ont réellement besoin d'aide. Voilà pourquoi les Femmes UDC Suisse soutiennent à l'unanimité cette réforme.

Berne, 18 mai 2007