Articles dans
le temps
Terminer correctement l'assainissement de l'assurance-invalidité
04.12.2012

Terminer correctement l'assainissement de l'assurance-invalidité

Réuni aujourd'hui, le groupe parlementaire UDC a poursuivi l'examen des objets figurant à l'ordre du jour de cette session d'hiver des Chambres fédérales. Il exige notamment que les travaux...

Réuni aujourd'hui, le groupe parlementaire UDC a poursuivi l'examen des objets figurant à l'ordre du jour de cette session d'hiver des Chambres fédérales. Il exige notamment que les travaux d'assainissement de l'assurance-invalidité (AI) soient correctement achevés. Tout en demandant un financement temporaire supplémentaire de l'AI, le Conseil fédéral avait alors promis au peuple d'assainir cette importante institution sociale. Il ne saurait être question d'abandonner cette réforme à mi-chemin en arguant d'un développement de courte durée. L'UDC s'oppose catégoriquement à la division de ce projet en deux parties, car ce procédé équivaut à reporter aux calendes grecques les mesures d'allègement substantielles de l'AI.

Le second ensemble de mesures de la 6e révision de l'AI a déjà été fortement dilué et les objectifs d'allègement financier ont été massivement abaissés. Pour l'UDC, il n'est pas tolérable de renoncer à l'indispensable assainissement de l'AI ou de le reporter. Le groupe parlementaire met en garde contre une appréciation trop optimiste de la situation en raison d'une amélioration passagère des perspectives financières de cette importante assurance sociale. Le ralentissement conjoncturel qui se dessine provoquera inévitablement à une nouvelle détérioration de la situation. Il est donc indispensable de conduire rigoureusement à leur terme les travaux d'assainissement prévus. Voilà la seule manière de garantir que l'augmentation passagère de la TVA de 7,6 à 8% puisse être levée fin 2017 comme cela a été promis aux citoyennes et aux citoyens avant la votation populaire de 2009.

04.12.2012

Terminer correctement l'assainissement de l'assurance-invalidité

Réuni aujourd'hui, le groupe parlementaire UDC a poursuivi l'examen des objets figurant à l'ordre du jour de cette session d'hiver des Chambres fédérales. Il exige notamment que les travaux...

Réuni aujourd'hui, le groupe parlementaire UDC a poursuivi l'examen des objets figurant à l'ordre du jour de cette session d'hiver des Chambres fédérales. Il exige notamment que les travaux d'assainissement de l'assurance-invalidité (AI) soient correctement achevés. Tout en demandant un financement temporaire supplémentaire de l'AI, le Conseil fédéral avait alors promis au peuple d'assainir cette importante institution sociale. Il ne saurait être question d'abandonner cette réforme à mi-chemin en arguant d'un développement de courte durée. L'UDC s'oppose catégoriquement à la division de ce projet en deux parties, car ce procédé équivaut à reporter aux calendes grecques les mesures d'allègement substantielles de l'AI.

Le second ensemble de mesures de la 6e révision de l'AI a déjà été fortement dilué et les objectifs d'allègement financier ont été massivement abaissés. Pour l'UDC, il n'est pas tolérable de renoncer à l'indispensable assainissement de l'AI ou de le reporter. Le groupe parlementaire met en garde contre une appréciation trop optimiste de la situation en raison d'une amélioration passagère des perspectives financières de cette importante assurance sociale. Le ralentissement conjoncturel qui se dessine provoquera inévitablement à une nouvelle détérioration de la situation. Il est donc indispensable de conduire rigoureusement à leur terme les travaux d'assainissement prévus. Voilà la seule manière de garantir que l'augmentation passagère de la TVA de 7,6 à 8% puisse être levée fin 2017 comme cela a été promis aux citoyennes et aux citoyens avant la votation populaire de 2009.