Articles dans
le temps
Tunnel routier du St-Gothard: décision raisonnable du Conseil fédéral
27.06.2012

Tunnel routier du St-Gothard: décision raisonnable du Conseil fédéral

L'UDC salue la décision du Conseil fédéral de faire construire une deuxième galerie au tunnel routier du St-Gothard. Ce projet renforce la principale liaison routière nord-sud et augmente aussi...

L'UDC salue la décision du Conseil fédéral de faire construire une deuxième galerie au tunnel routier du St-Gothard. Ce projet renforce la principale liaison routière nord-sud et augmente aussi massivement la sécurité sur ce tronçon grâce à deux tunnels monodirectionnels. Son principal avantage est d'améliorer la liaison du canton du Tessin avec le reste de la Suisse. Faute d'un tel ouvrage, le Tessin aurait probablement été isolé durant la durée des travaux d'assainissement du tunnel actuel.

L'UDC a insisté plusieurs fois dans le courant des années passées sur l'importance d'une infrastructure de transport performante et toujours disponible. La planification de l'assainissement du tunnel actuel indique en outre que ces travaux seront longs (jusqu'à trois ans selon les scénarios) et entraîneraient des effets négatifs considérables pour les cantons concernés et l'économie. Le Conseil fédéral semble enfin en avoir pris conscience aujourd'hui. Cet assainissement a été trop souvent reporté et la sécurité routière a été trop longtemps négligée. Les catastrophes, qui se sont produites dans plusieurs tunnels routiers européens, confirment bien qu'un tel tunnel à trafic bidirectionnel n'est plus à la hauteur des exigences actuelles.

Une deuxième galerie routière, qui sépare les courants de trafic, garantit enfin une sécurité suffisante sur ce tronçon, mais sans pour autant provoquer un trafic supplémentaire. De plus, le Tessin ne sera pas coupé du reste de la Suisse durant les longs travaux d'assainissement. Cette décision du gouvernement doit être considérée comme un signal clair et net en faveur du fédéralisme et de la solidarité entre cantons. L'UDC demande que l'on passe maintenant rapidement aux actes et que ce projet soit réalisé dans les plus brefs délais.

Cette décision était certes espérée depuis longtemps, mais encore bien d'autres projets routiers sont dans la file d'attente et exigent une décision et, surtout, un financement garanti. Par exemple, les indispensables compléments au réseau des routes nationales comme le contournement de Morges ou l'autoroute du Glatttal (ZH) sont certes mentionnés dans l'arrêté sur les routes nationales, mais on y cherche en vain d'autres ouvrages routiers comme la traversée de la rade de Genève. L'UDC souhaite que ces projets soient accélérés et rapidement soumis au Parlement pour décision. Il faut aussi rappeler à ce propos que, si la Confédération cessait de détourner l'argent de la route à d'autres fins, il resterait bien assez de moyens financiers pour réaliser tous ces projets, et cela sans augmenter une nouvelle fois les taxes et redevances routières.

 

27.06.2012

Tunnel routier du St-Gothard: décision raisonnable du Conseil fédéral

L'UDC salue la décision du Conseil fédéral de faire construire une deuxième galerie au tunnel routier du St-Gothard. Ce projet renforce la principale liaison routière nord-sud et augmente aussi...

L'UDC salue la décision du Conseil fédéral de faire construire une deuxième galerie au tunnel routier du St-Gothard. Ce projet renforce la principale liaison routière nord-sud et augmente aussi massivement la sécurité sur ce tronçon grâce à deux tunnels monodirectionnels. Son principal avantage est d'améliorer la liaison du canton du Tessin avec le reste de la Suisse. Faute d'un tel ouvrage, le Tessin aurait probablement été isolé durant la durée des travaux d'assainissement du tunnel actuel.

L'UDC a insisté plusieurs fois dans le courant des années passées sur l'importance d'une infrastructure de transport performante et toujours disponible. La planification de l'assainissement du tunnel actuel indique en outre que ces travaux seront longs (jusqu'à trois ans selon les scénarios) et entraîneraient des effets négatifs considérables pour les cantons concernés et l'économie. Le Conseil fédéral semble enfin en avoir pris conscience aujourd'hui. Cet assainissement a été trop souvent reporté et la sécurité routière a été trop longtemps négligée. Les catastrophes, qui se sont produites dans plusieurs tunnels routiers européens, confirment bien qu'un tel tunnel à trafic bidirectionnel n'est plus à la hauteur des exigences actuelles.

Une deuxième galerie routière, qui sépare les courants de trafic, garantit enfin une sécurité suffisante sur ce tronçon, mais sans pour autant provoquer un trafic supplémentaire. De plus, le Tessin ne sera pas coupé du reste de la Suisse durant les longs travaux d'assainissement. Cette décision du gouvernement doit être considérée comme un signal clair et net en faveur du fédéralisme et de la solidarité entre cantons. L'UDC demande que l'on passe maintenant rapidement aux actes et que ce projet soit réalisé dans les plus brefs délais.

Cette décision était certes espérée depuis longtemps, mais encore bien d'autres projets routiers sont dans la file d'attente et exigent une décision et, surtout, un financement garanti. Par exemple, les indispensables compléments au réseau des routes nationales comme le contournement de Morges ou l'autoroute du Glatttal (ZH) sont certes mentionnés dans l'arrêté sur les routes nationales, mais on y cherche en vain d'autres ouvrages routiers comme la traversée de la rade de Genève. L'UDC souhaite que ces projets soient accélérés et rapidement soumis au Parlement pour décision. Il faut aussi rappeler à ce propos que, si la Confédération cessait de détourner l'argent de la route à d'autres fins, il resterait bien assez de moyens financiers pour réaliser tous ces projets, et cela sans augmenter une nouvelle fois les taxes et redevances routières.