Articles dans
le temps
UDC International présente une liste forte et diversifiée à BÂle-Ville
22.06.2011

UDC International présente une liste forte et diversifiée à BÂle-Ville

La section des Suisses de l'étranger de l'Union démocratique du centre est fière de pouvoir présenter à Bâle-Ville une liste forte et diversifiée pour les élections au Conseil national. Avec Rolf...

La section des Suisses de l'étranger de l'Union démocratique du centre est fière de pouvoir présenter à Bâle-Ville une liste forte et diversifiée pour les élections au Conseil national. Avec Rolf Schudel, Thomas Bucheli, Urs Zaugg et Johan Klaasse, l'UDC International lance quatre candidats qui vivent et travaillent depuis de nombreuses années à l'étranger tout en restant très attachés à la Suisse.

L'UDC International, section des Suisses de l'étranger de l'UDC, a été fondée en 1992. Elle compte plusieurs centaines de membres répartis sur tous les continents. Dans la perspective des élections au Conseil national du 23 octobre 2011, l'UDC International se présente dans plusieurs cantons avec ses propres listes. Pour l'UDC, la représentation des nombreux compatriotes vivant et/ou travaillant à l'étranger est une priorité, car ces personnes contribuent à marquer l'image de la Suisse dans le monde.

Rolf Schudel, 68 ans, président de l'UDC International, conduit la liste déposée dans le canton de Bâle-Ville. Ce chef d'entreprise a émigré en 1969 au Ghana pour passer ensuite presque toute sa vie sur le continent africain. Il s'est installé en 1975 en Afrique du Sud où il travaille encore aujourd'hui. Cofondateur de l'UDC Interna-tional en 1992, il a mis sur pied une section à Johannesburg. Rolf Schudel représente aussi les Suisse d'Afrique du Sud au Conseil des Suisses de l'étranger (CSE).

Thomas Bucheli, 47 ans, docteur en sciences politiques, est né et a grandi à Bâle. Après des études de sciences économiques à l'Université de Bâle et une formation supplémentaire en sinologie, slavistique et romanistique, il a participé durant cinq ans à des missions diplomatiques et militaires de maintien de la paix dans différentes régions en crise. Depuis 8 ans, il travaille comme attaché militaire avec le grade de colonel, d'abord en Ukraine, aujourd'hui en Chine. En 2000, il a obtenu un résultat respectable lors des élections au Conseil d'Etat de Bâle-Ville.

Urs Zaugg, 61 ans, a émigré en 1977 à Melbourne en Australie après avoir habité et travaillé en Israël, aux Etats-Unis et au Canada. Monteur-électricien de formation, il travaille principalement comme spécialiste de la protection cathodique contre la corrosion dans l'industrie gazière et pétrolière. Ces dernières années, il est intervenu notamment an Papouasie-Nouvelle-Guinée, en Arabie saoudite, en Iran et en Uruguay.

Johan Klaasse, 67 ans, a passé toute sa vie aux Pays-Bas, mais il a néanmoins su construire des liens étroits avec la Suisse. Entre 1968 et 1987, il a dirigé l'entreprise familiale Metaan Niederl. Eisen- und Stahlgrosshandlung N.V/B.V. (grossiste en fer et en acier) à Alphen au bord du Rhin. Depuis, il exerce avant tout des activités à titre honorifique.

Bâle, 22 juin 2011

22.06.2011

UDC International présente une liste forte et diversifiée à BÂle-Ville

La section des Suisses de l'étranger de l'Union démocratique du centre est fière de pouvoir présenter à Bâle-Ville une liste forte et diversifiée pour les élections au Conseil national. Avec Rolf...

La section des Suisses de l'étranger de l'Union démocratique du centre est fière de pouvoir présenter à Bâle-Ville une liste forte et diversifiée pour les élections au Conseil national. Avec Rolf Schudel, Thomas Bucheli, Urs Zaugg et Johan Klaasse, l'UDC International lance quatre candidats qui vivent et travaillent depuis de nombreuses années à l'étranger tout en restant très attachés à la Suisse.

L'UDC International, section des Suisses de l'étranger de l'UDC, a été fondée en 1992. Elle compte plusieurs centaines de membres répartis sur tous les continents. Dans la perspective des élections au Conseil national du 23 octobre 2011, l'UDC International se présente dans plusieurs cantons avec ses propres listes. Pour l'UDC, la représentation des nombreux compatriotes vivant et/ou travaillant à l'étranger est une priorité, car ces personnes contribuent à marquer l'image de la Suisse dans le monde.

Rolf Schudel, 68 ans, président de l'UDC International, conduit la liste déposée dans le canton de Bâle-Ville. Ce chef d'entreprise a émigré en 1969 au Ghana pour passer ensuite presque toute sa vie sur le continent africain. Il s'est installé en 1975 en Afrique du Sud où il travaille encore aujourd'hui. Cofondateur de l'UDC Interna-tional en 1992, il a mis sur pied une section à Johannesburg. Rolf Schudel représente aussi les Suisse d'Afrique du Sud au Conseil des Suisses de l'étranger (CSE).

Thomas Bucheli, 47 ans, docteur en sciences politiques, est né et a grandi à Bâle. Après des études de sciences économiques à l'Université de Bâle et une formation supplémentaire en sinologie, slavistique et romanistique, il a participé durant cinq ans à des missions diplomatiques et militaires de maintien de la paix dans différentes régions en crise. Depuis 8 ans, il travaille comme attaché militaire avec le grade de colonel, d'abord en Ukraine, aujourd'hui en Chine. En 2000, il a obtenu un résultat respectable lors des élections au Conseil d'Etat de Bâle-Ville.

Urs Zaugg, 61 ans, a émigré en 1977 à Melbourne en Australie après avoir habité et travaillé en Israël, aux Etats-Unis et au Canada. Monteur-électricien de formation, il travaille principalement comme spécialiste de la protection cathodique contre la corrosion dans l'industrie gazière et pétrolière. Ces dernières années, il est intervenu notamment an Papouasie-Nouvelle-Guinée, en Arabie saoudite, en Iran et en Uruguay.

Johan Klaasse, 67 ans, a passé toute sa vie aux Pays-Bas, mais il a néanmoins su construire des liens étroits avec la Suisse. Entre 1968 et 1987, il a dirigé l'entreprise familiale Metaan Niederl. Eisen- und Stahlgrosshandlung N.V/B.V. (grossiste en fer et en acier) à Alphen au bord du Rhin. Depuis, il exerce avant tout des activités à titre honorifique.

Bâle, 22 juin 2011