Articles dans
le temps
Via sicura : la responsabilité personnelle encore amoindrie
20.10.2010

Via sicura : la responsabilité personnelle encore amoindrie

L’UDC considère que les mesures adoptées aujourd'hui, après moult hésitations, sous le titre « Via sicura » constituent un pas de plus vers la négation de toute responsabilité personnelle des...

L'UDC considère que les mesures adoptées aujourd'hui, après moult hésitations, sous le titre « Via sicura » constituent un pas de plus vers la négation de toute responsabilité personnelle des citoyennes et citoyens. Bien que le Conseil fédéral ait retiré du programme les idées et interdictions les plus absurdes, il reste des mesures douteuses à l'utilité limitée, qui étendent encore mise sous tutelle des usagers de la route. La sécurité totale dans le trafic est une utopie.

L'UDC a toujours fait preuve d'une attitude critique face aux propositions émises sous le titre « Via sicura ». Le Conseil fédéral a certes réagi à ces critiques et abandonné des mesures insensées, qui auraient notamment engendré des coûts énormes. Il reste cependant un bric-à-brac de mesures, qui n'apportent de réelles améliorations que dans quelques domaines particuliers, notamment la lutte contre les chauffards. De nombreuses mesures, par exemple en ce qui concerne les conductrices et conducteurs de plus de 50 ans, les nouvelles limites d'âge ou la capacité de conduire restreinte constituent une nouvelle étape de la déresponsabilisation progressive des citoyennes et citoyens. Il est à prévoir que ces mesures ne sont qu'un début et que d'autres restrictions et interdictions suivront. Tout citoyen mobile est donc pour ainsi dire d'emblée soupçonné et ce, malgré le recul marqué du nombre de décès sur les routes enregistré ces dernières années. Différentes mesures provoqueront par ailleurs une prolifération bureaucratique et une extension de l'appareil administratif. L'UDC s'est toujours engagée en faveur d'une responsabilité personnelle accrue et contre la mise sous tutelle des citoyennes et citoyens, raison pour laquelle elle combattra plusieurs des mesures proposées.

20.10.2010

Via sicura : la responsabilité personnelle encore amoindrie

L’UDC considère que les mesures adoptées aujourd'hui, après moult hésitations, sous le titre « Via sicura » constituent un pas de plus vers la négation de toute responsabilité personnelle des...

L'UDC considère que les mesures adoptées aujourd'hui, après moult hésitations, sous le titre « Via sicura » constituent un pas de plus vers la négation de toute responsabilité personnelle des citoyennes et citoyens. Bien que le Conseil fédéral ait retiré du programme les idées et interdictions les plus absurdes, il reste des mesures douteuses à l'utilité limitée, qui étendent encore mise sous tutelle des usagers de la route. La sécurité totale dans le trafic est une utopie.

L'UDC a toujours fait preuve d'une attitude critique face aux propositions émises sous le titre « Via sicura ». Le Conseil fédéral a certes réagi à ces critiques et abandonné des mesures insensées, qui auraient notamment engendré des coûts énormes. Il reste cependant un bric-à-brac de mesures, qui n'apportent de réelles améliorations que dans quelques domaines particuliers, notamment la lutte contre les chauffards. De nombreuses mesures, par exemple en ce qui concerne les conductrices et conducteurs de plus de 50 ans, les nouvelles limites d'âge ou la capacité de conduire restreinte constituent une nouvelle étape de la déresponsabilisation progressive des citoyennes et citoyens. Il est à prévoir que ces mesures ne sont qu'un début et que d'autres restrictions et interdictions suivront. Tout citoyen mobile est donc pour ainsi dire d'emblée soupçonné et ce, malgré le recul marqué du nombre de décès sur les routes enregistré ces dernières années. Différentes mesures provoqueront par ailleurs une prolifération bureaucratique et une extension de l'appareil administratif. L'UDC s'est toujours engagée en faveur d'une responsabilité personnelle accrue et contre la mise sous tutelle des citoyennes et citoyens, raison pour laquelle elle combattra plusieurs des mesures proposées.