Articles dans
le temps
Zones environnementales refusées: un succÈs de l'UDC
11.01.2011

Zones environnementales refusées: un succÈs de l'UDC

La Commission des transports du Conseil national a pris aujourd'hui une décision importante pour prévenir de nouvelles attaques contre le trafic routier individuel. Par 15 voix contre 11, elle a...

La Commission des transports du Conseil national a pris aujourd'hui une décision importante pour prévenir de nouvelles attaques contre le trafic routier individuel. Par 15 voix contre 11, elle a soutenu la motion de commission déposée par l'UDC pour empêcher la création de zones environnementales. Ce projet aurait eu pour principal effet des coûts énormes et un nouvel alourdissement de l'administration publique. L'économie, les arts et métiers et le tourisme en auraient également été affectés. L'UDC s'était déjà opposée lors de la procédure de consultation à cette absurdité bureaucratique.

Ce projet, une véritable attaque frontale contre le trafic routier individuel, a ainsi pu être stoppé dès le départ. L'UDC défend depuis toujours les intérêts des automobilistes et du secteur des transports routiers. Elle est généralement seule à s'opposer systématiquement aux nouvelles taxes et redevances qui visent à restreindre la mobilité de la population. Il est grand temps de mettre fin à la manie régulatrice des autorités.

Ce refus des zones environnementales stoppera aussi les autres tentatives d'imposer des mesures dirigistes dont l'utilité est scientifiquement douteuse et qui ne servent qu'à contraindre les citoyens par des taxes ou des interdictions. L'UDC surveillera attentivement le département de Doris Leuthard pour vérifier si celui-ci renonce effectivement à ces règlementations insensées après la décision claire et nette de la commission. Si tel ne devait pas être le cas, l'UDC déposera d'autres interventions au Parlement pour préserver les droits des automobilistes.

11.01.2011

Zones environnementales refusées: un succÈs de l'UDC

La Commission des transports du Conseil national a pris aujourd'hui une décision importante pour prévenir de nouvelles attaques contre le trafic routier individuel. Par 15 voix contre 11, elle a...

La Commission des transports du Conseil national a pris aujourd'hui une décision importante pour prévenir de nouvelles attaques contre le trafic routier individuel. Par 15 voix contre 11, elle a soutenu la motion de commission déposée par l'UDC pour empêcher la création de zones environnementales. Ce projet aurait eu pour principal effet des coûts énormes et un nouvel alourdissement de l'administration publique. L'économie, les arts et métiers et le tourisme en auraient également été affectés. L'UDC s'était déjà opposée lors de la procédure de consultation à cette absurdité bureaucratique.

Ce projet, une véritable attaque frontale contre le trafic routier individuel, a ainsi pu être stoppé dès le départ. L'UDC défend depuis toujours les intérêts des automobilistes et du secteur des transports routiers. Elle est généralement seule à s'opposer systématiquement aux nouvelles taxes et redevances qui visent à restreindre la mobilité de la population. Il est grand temps de mettre fin à la manie régulatrice des autorités.

Ce refus des zones environnementales stoppera aussi les autres tentatives d'imposer des mesures dirigistes dont l'utilité est scientifiquement douteuse et qui ne servent qu'à contraindre les citoyens par des taxes ou des interdictions. L'UDC surveillera attentivement le département de Doris Leuthard pour vérifier si celui-ci renonce effectivement à ces règlementations insensées après la décision claire et nette de la commission. Si tel ne devait pas être le cas, l'UDC déposera d'autres interventions au Parlement pour préserver les droits des automobilistes.