Articles dans
le temps
Empêcher un "Hambourg" en Suisse
02.08.2017 - Walter Wobmann

Empêcher un "Hambourg" en Suisse

La récolte de signatures pour l'initiative populaire "Oui à l'interdiction de se dissimuler le visage" est sur la dernière ligne droite. Il reste du temps jusqu'à début septembre pour récolter au moins 120 000 signatures, réserve de sécurité comprise.

Cette initiative interdit la dissimulation du visage dans l'espace public. Dans une société éclairée comme celle de la Suisse, le fait de se présenter à visage découvert est une valeur essentielle de la cohabitation. Des hommes et des femmes libres se regardent le visage quand ils se parlent. Un individu libre ne cache pas son visage. Personne ne doit être contraint en Suisse de couvrir son visage.

Même la Cour européenne des droits de l'homme approuve l'interdiction de se dissimuler le visage pour des motifs religieux. Des musulmanes ayant porté plainte contre l'interdiction du port de la burqa imposée en Belgique en 2011, le tribunal de Strasbourg a décidé dans un jugement de mi-juillet qu'une loi dans ce sens était nécessaire dans une société démocratique, car elle protège les droits et les libertés de tiers.

L'initiative populaire fédérale "Oui à l'interdiction de se dissimuler le visage" vise cependant aussi explicitement les casseurs masqués qui sévissent lors de manifestations gauchistes ou de rencontres de football. Lors des troubles violents dans la ville de Hambourg, on a pu voir de quoi sont capables des extrémistes fanatiques: à l'abri de leurs masques, ils menacent la vie d'autrui et provoquent des dommages énormes.

Malheureusement, nous faisons également en Suisse l'expérience de groupements gauchistes agissant avec de plus en plus de violence et menaçant la sécurité publique. L'ancien manège de la ville de Berne est un haut-lieu de casseurs gauchistes et de violence organisée, mais ce n'est pas, beaucoup s'en faut, le seul endroit où se retrouvent ces milieux malfaisants. Afin de donner à la police les moyens et la marge de manœuvre légale pour combattre ces excès, nous avons besoin d'une interdiction de se dissimuler le visage qui doit être rigoureusement imposée dans tout le pays.

Je vous prie donc de bien vouloir signer vous aussi l'initiative populaire "Oui à l'interdiction de se dissimuler le visage". Ou, mieux encore, récoltez des signatures dans votre entourage. Chaque soutien compte!

 

Des feuilles de signatures peuvent être commandées ou téléchargées gratuitement à l'adresse suivante:

http://www.interdiction-dissimuler-visage.ch/signer/

Participez et commandez des feuilles de signatures:

E-Mail info@interdiction-dissimuler-visage.ch ou no de tél. 052 301 31 00

02.08.2017 - Walter Wobmann

Empêcher un "Hambourg" en Suisse

La récolte de signatures pour l'initiative populaire "Oui à l'interdiction de se dissimuler le visage" est sur la dernière ligne droite. Il reste du temps jusqu'à début septembre pour récolter au moins 120 000 signatures, réserve de sécurité comprise.

Cette initiative interdit la dissimulation du visage dans l'espace public. Dans une société éclairée comme celle de la Suisse, le fait de se présenter à visage découvert est une valeur essentielle de la cohabitation. Des hommes et des femmes libres se regardent le visage quand ils se parlent. Un individu libre ne cache pas son visage. Personne ne doit être contraint en Suisse de couvrir son visage.

Même la Cour européenne des droits de l'homme approuve l'interdiction de se dissimuler le visage pour des motifs religieux. Des musulmanes ayant porté plainte contre l'interdiction du port de la burqa imposée en Belgique en 2011, le tribunal de Strasbourg a décidé dans un jugement de mi-juillet qu'une loi dans ce sens était nécessaire dans une société démocratique, car elle protège les droits et les libertés de tiers.

L'initiative populaire fédérale "Oui à l'interdiction de se dissimuler le visage" vise cependant aussi explicitement les casseurs masqués qui sévissent lors de manifestations gauchistes ou de rencontres de football. Lors des troubles violents dans la ville de Hambourg, on a pu voir de quoi sont capables des extrémistes fanatiques: à l'abri de leurs masques, ils menacent la vie d'autrui et provoquent des dommages énormes.

Malheureusement, nous faisons également en Suisse l'expérience de groupements gauchistes agissant avec de plus en plus de violence et menaçant la sécurité publique. L'ancien manège de la ville de Berne est un haut-lieu de casseurs gauchistes et de violence organisée, mais ce n'est pas, beaucoup s'en faut, le seul endroit où se retrouvent ces milieux malfaisants. Afin de donner à la police les moyens et la marge de manœuvre légale pour combattre ces excès, nous avons besoin d'une interdiction de se dissimuler le visage qui doit être rigoureusement imposée dans tout le pays.

Je vous prie donc de bien vouloir signer vous aussi l'initiative populaire "Oui à l'interdiction de se dissimuler le visage". Ou, mieux encore, récoltez des signatures dans votre entourage. Chaque soutien compte!

 

Des feuilles de signatures peuvent être commandées ou téléchargées gratuitement à l'adresse suivante:

http://www.interdiction-dissimuler-visage.ch/signer/

Participez et commandez des feuilles de signatures:

E-Mail info@interdiction-dissimuler-visage.ch ou no de tél. 052 301 31 00