Articles dans
le temps
Initiative parlementaire déductibilité fiscale des versements aux partis politiques: l'UDC...
05.05.2008

Initiative parlementaire déductibilité fiscale des versements aux partis politiques: l'UDC...

Le bon fonctionnement d'un système de milice dépend de l'engagement volontaire des citoyens. Il est donc raisonnable de décharger fiscalement les personnes qui soutiennent l'engagement politique...

Initiative parlementaire déductibilité fiscale des versements aux partis politiques: l'UDC demande une augmentation du montant déductible

Réponse de l'Union démocratique du centre

Le bon fonctionnement d'un système de milice dépend de l'engagement volontaire des citoyens. Il est donc raisonnable de décharger fiscalement les personnes qui soutiennent l'engagement politique d'autres citoyens. L'UDC salue la décision de la Commission des institutions politiques du Conseil des Etats de soutenir la proposition du conseiller aux Etats UDC Maximilian Reimann visant la déductibilité des versements aux partis politiques. Elle demande cependant que le montant déductible maximal soit porté à au moins 20 000 francs. Les cantons disposent ainsi d'une plus grande marge de manœuvre pour aménager leur propre régime fiscal en la matière.

05.05.2008

Initiative parlementaire déductibilité fiscale des versements aux partis politiques: l'UDC...

Le bon fonctionnement d'un système de milice dépend de l'engagement volontaire des citoyens. Il est donc raisonnable de décharger fiscalement les personnes qui soutiennent l'engagement politique...

Initiative parlementaire déductibilité fiscale des versements aux partis politiques: l'UDC demande une augmentation du montant déductible

Réponse de l'Union démocratique du centre

Le bon fonctionnement d'un système de milice dépend de l'engagement volontaire des citoyens. Il est donc raisonnable de décharger fiscalement les personnes qui soutiennent l'engagement politique d'autres citoyens. L'UDC salue la décision de la Commission des institutions politiques du Conseil des Etats de soutenir la proposition du conseiller aux Etats UDC Maximilian Reimann visant la déductibilité des versements aux partis politiques. Elle demande cependant que le montant déductible maximal soit porté à au moins 20 000 francs. Les cantons disposent ainsi d'une plus grande marge de manœuvre pour aménager leur propre régime fiscal en la matière.