Participer
Article

Christoph Blocher: l’article constitutionnel approuvé doit enfin être appliqué

Le journal dominical alémanique "Sonntagszeitung" a publié aujourd’hui une interview de Christoph Blocher concernant l’application de l’initiative populaire "contre l’immigration de masse".

Le journal dominical alémanique "Sonntagszeitung" a publié aujourd’hui une interview de Christoph Blocher concernant l’application de l’initiative populaire "contre l’immigration de masse". Voici la transcription et la traduction française de ce texte.

Monsieur Blocher, le Conseil fédéral ne prend-il plus au sérieux l’initiative sur l’immigration?

Depuis le 9.2., on est en droit d’avoir de sérieux soupçons quant à l’intention réelle du Conseil fédéral d’appliquer le nouvel article sur l’immigration approuvé par le souverain. Dans son mandat, il ne parle que de l’objectif de régler indépendamment l’immigration.

Cela ne suffit bien entendu pas.

Non. Le Conseil fédéral ne parle ni de limitations claires, ni des règles concrètes approuvées par le peuple, donc des plafonds et contingents annuels ainsi que de la priorité des travailleurs résidents. Il me semble que le Conseil fédéral cherche simplement à se faire confirmer par Bruxelles qu’il ne peut pas appliquer l’initiative.

Et qu’en pensez-vous?

Si le Conseil fédéral veut uniquement conserver les accords existants, je suis d’accord. Mais je crois que le gouvernement cherche plutôt à assurer la voie bilatérale par la reprise automatique de droit UE et la reconnaissance de juges étrangers. Cela doit être strictement refusé.

Votre exigence centrale est une baisse massive de l’immigration. Est-il absolument nécessaire de recourir à des contingents à cet effet?

Ce n’est pas moi, mais c’est la majorité des citoyens et des cantons qui a approuvé une règlementation indépendante de l’immigration moyennant des contingents. Jusqu’à ce jour, on ne connait pas de meilleur moyen de réduire massivement l’immigration. Nous sommes volontiers prêts à discuter si on propose un meilleur système permettant d’atteindre effectivement le même objectif. Mais il faudrait alors changer la Constitution.

Pouvez-vous imaginer un tel modèle?

Toutes les propositions faites jusqu’ici ne sont que des leurres. Le modèle suggéré par le professeur Reiner Eichenberger mérite réflexion, mais il n’est pas encore au point. Il consiste à demander une contribution financière aux entreprises qui emploient des étrangers ainsi qu’aux immigrants. Son auteur pense que l’immigration diminuerait ainsi massivement. Mais ce ne sont là encore que des jeux de l’esprit et il faudrait attendre des années avant d’obtenir des résultats concrets. Aujourd’hui, il faut enfin appliquer l’article constitutionnel approuvé par le souverain.

partager l’article
plus sur le thème
éditorial
partager l’article
01.07.2020, de Michaël Buffat
Fin mai, le parlement britannique a voté sa nouvelle loi migratoire qui prévoit la fin de la... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
30.06.2020
L'UDC salue l'ouverture, par son conseiller fédéral Ueli Maurer, de négociations avec la Grande-Bretagne en vue de... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
19.06.2020
Les passages de plus en plus nombreux vers le service civil de personnes astreintes au service militaire... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Armée

La sécurité de la population.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord