Participer
Article

Des étrangers soutiennent aussi l’initiative pour le renvoi des étrangers criminels

L’UDC a lancé l’initiative pour le renvoi des étrangers criminels, afin de pouvoir renvoyer systématiquement les étrangers qui contreviennent gravement à la loi. Ces derniers perdent donc leur…

L’UDC a lancé l’initiative pour le renvoi des étrangers criminels, afin de pouvoir renvoyer systématiquement les étrangers qui contreviennent gravement à la loi. Ces derniers perdent donc leur droit de séjourner en Suisse s’ils commettent des délits graves. En disant OUI à l’initiative pour le renvoi des étrangers criminels le 28 novembre 2010, l’UDC entend protéger les étrangers intégrés qui respectent les lois.

Celui qui ne respecte pas les lois doit s’en aller!
Qui peut être encore favorable à un individu qui contrevient gravement aux lois de ce pays, qui abuse de la générosité de la Suisse comme pays hôte et peut malgré tout rester dans le pays aux frais des contribuables? Connaissez-vous un seul pays au monde qui tolère les délits graves commis par des étrangers? Moi pas. Ces individus sont venus ici de leur propre chef et s’ils deviennent des criminels, ils doivent quitter notre pays!

Dire OUI à l’initiative pour le renvoi des étrangers criminels c’est améliorer le bien-être de tous
Pourquoi quelqu’un combattrait-il donc l’initiative lancée par l’UDC? Nous voulons tous en effet un monde qui soit plus sûr autour de nous. Si les immigrants savaient que commettre un délit peut entraîner son renvoi du pays, cela aurait certainement un effet dissuasif. A noter également que les étrangères et les étrangers bien intégrés sont eux aussi favorables à cette initiative. Pourquoi? Mettez-vous donc à leur place. Vous donnez le meilleur de vous-même et constatez en même temps que nombre de vos compatriotes font juste le contraire. Ils ne s’intègrent pas et ne veulent pas travailler. Ils s’isolent et nombre d’entre eux sombrent dans la délinquance.

Les étrangers intégrés souffrent des moutons noirs
Des étrangères et des étrangers luttent pour que la Suisse soit plus sévère avec les criminels et qu’elle les renvoie chez eux. Ce n’est pas normal que la grande partie des étrangers travaillent toute leur vie, qu’ils paient des impôts et qu’ils doivent supporter le spectacle de compatriotes qui ne respectent pas nos règles. Comment vous sentiriez-vous si vous viviez à l’étranger en tant que Suissesse ou Suisse et que vous lisiez presque tous les jours dans les médias des grands titres critiquant le comportement de vos compatriotes? Vos hôtes vous éviteraient et vous seriez tout de suite soupçonnés à cause de vos compatriotes qui se comportent de manière criminelle, en moutons noirs. Je suis convaincue que vous songeriez vous-même aux moyens de changer une situation aussi inconfortable et arriveriez à la conclusion que le renvoi de vos compatriotes criminels est la seule bonne solution!

„Nouvelle Patrie Suisse » lutte pour une Suisse plus sûre
Le groupe „Nouvelle Patrie Suisse » proche de l’UDC a été créé par des personnes qui ont des racines étrangères. Ce groupe, que je dirige, rassemble des étrangères et des étrangers qui s’engagent avec l’UDC pour que la Suisse soit plus sûre à l’avenir. Contrairement à ce qu’affirment volontiers nos adversaires, l’UDC n’est pas „xénophobe », elle est même le seul parti à s’engager de manière conséquente pour les étrangers, mais seulement pour ceux d’entre eux qui respectent nos lois et qui veulent renforcer à l’avenir le bien-être et la sécurité de la Suisse.

OUI à l’initiative pour le renvoi des étrangers criminels – OUI à une Suisse plus sûre
Si vous voulez donc également faire quelque chose pour les femmes et les hommes qui vivent en Suisse et qui y sont bien intégrés et si vous voulez renvoyer les étrangers auteurs de délits graves, alors soutenez l' »initiative pour le renvoi des étrangers criminels » de l’UDC, sur laquelle le peuple votera le 28 novembre 2010.

plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
18.02.2020, de Jean-Luc Addor
La population de notre pays ne cesse d’augmenter. La cause ? Nous la connaissons tous. Ce n’est... lire plus
Journal du parti
partager l’article
18.02.2020, de Peter Keller
Comment le Conseil fédéral a-t-il résolu les problèmes d’immigration dans les années 60? En fixant des contingents.... lire plus
Journal du parti
partager l’article
17.02.2020, de Martina Bircher
Le cas du bébé abandonné à Därstetten (BE) par sa mère allemande Marion W. a choqué la... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord