Participer
Article

Des hommes et des crÈches

Rien à redire contre l’institution des crèches en tant que telle. Lorsque les liens sociaux sont entamés, voire inexistants, les crèches sont nécessaires et justifiées. Elles jouent aussi un rôle…

Rien à redire contre l’institution des crèches en tant que telle. Lorsque les liens sociaux sont entamés, voire inexistants, les crèches sont nécessaires et justifiées. Elles jouent aussi un rôle important pour décharger les familles à petits revenus dont les deux parents doivent travailler pour assurer des ressources suffisantes.

Ce qui n’est pas acceptable, en revanche, c’est la mise en place d’un réseau de crèches dans tout le pays aux frais de l’Etat.

La confiance a besoin de personnes de référence

Je suis persuadé que la garde des enfants dans le contexte familial est idéale, alors que les crèches ne doivent être proposées que si cette forme idéale n’est pas possible ou inexistante. Dans une institution d’accueil, une seule personne de référence – aussi professionnelle et compétente soit-elle – doit s’occuper de plusieurs enfants, si bien que l’affection donnée à chaque enfant en est forcément réduite. Ces personnes changent en outre fréquemment en raison des horaires de travail. Or, pour donner à l’enfant la confiance fondamentale dont il a besoin, la présence stable et durable d’une personne de référence est plus avantageuse.

L’importance du lien émotionnel

Cette présence est garantie par le père ou la mère qui offre tous les jours à l’enfant un puissant lien émotionnel. L’UDC cherche précisément à compenser les inconvénients que subissent les familles élevant eux-mêmes leurs enfants en leur garantissant, par le biais d’une initiative populaire, les mêmes déductions fiscales qu’aux parents qui confient leurs enfants à des tiers.

Société idéale?

La « société idéale » est un mythe qui n’est jamais devenu réalité. Mais la société a tout de même la tâche de ne pas discriminer le cadre éducatif de base que constitue la famille au profit d’autres modèles qui ne représentent qu’une solution auxiliaire. Dans la situation actuelle, les familles n’ayant qu’un revenu paient avec leurs impôts la garde des enfants de parents qui réalisent deux salaires. Il faudrait être un imbécile – ou un idéaliste incorrigible – pour encore élever soi-même ses enfants.

 

par l’auteur
Oskar Freysinger
UDC La direction du parti (VS)
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
19.02.2020
Le Conseil fédéral souhaite que la Suisse participe avec un montant de 297 millions de francs à... lire plus
Journal du parti
partager l’article
04.12.2019, de Diana Gutjahr
Au Parlement fédéral, la gauche et les verts ont décidé d’un congé paternité de deux semaines. Dont... lire plus
éditorial
partager l’article
28.11.2019
Malheureusement il n'y a pas que la gauche qui cherche à gonfler l'appareil de l'Etat. Preuve en... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Armée

La sécurité de la population.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord