Participer
Article

Grandes lignes de la politique de l’UDC en matiÈre d’instruction publique et de formation

Après trois ans de travaux intensifs en groupes de travail, cercles de discussion et groupes spécialisés, l’UDC présente aujourd’hui un document sur l’école publique, qui traite de tous les…

Après trois ans de travaux intensifs en groupes de travail, cercles de discussion et groupes spécialisés, l’UDC présente aujourd’hui un document sur l’école publique, qui traite de tous les problèmes relatifs à la scolarité obligatoire. Le document de fond montre la voie d’une école axée sur la qualité et la performance plutôt que sur l’uniformisation et la centralisation.

Les problèmes de l’école, infestée de réformateurs, sont importants et il est grand temps de s’y atteler. C’est la raison pour laquelle l’UDC a élaboré un catalogue d’exigences.

Soumettre l’école au Souverain
Du point de vue de l’UDC, l’instruction publique suisse doit rester en mains du Souverain. Les processus de politique de formation doivent être contrôlés de manière démocratique, de sorte à ce que la politique scolaire suisse soit déterminée par le peuple et non par des bureaucrates de la formation. L’UDC rejette l’européisation du système scolaire suisse. La Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP) doit en outre être soumise au contrôle démocratique. La CDIP est une institution constitutionnelle qui ne dispose d’aucun mandat reposant sur une légitimité démocratique.

Lehrplan 21 (Plan d’étude 21)
Une autre exigence importante de l’UDC est le rejet des documents de base et projets relatifs au « Lehrplan 21 ». Ce plan d’études pour la Suisse alémanique n’a reçu aucun mandat du peuple suisse ni ne peut être rejeté par le peuple par voie de référendum. Un plan d’études contraignant pour l’école publique ne sert cependant à quelque chose que s’il définit des objectifs de performance mesurables – au lieu de prôner une uniformisation des méthodes d’enseignement et le gonflement bureaucratique que cela implique.

Éducation des enfants
Pour l’UDC, la responsabilité de l’éducation des enfants et adolescents incombe incontestablement aux parents. L’école est responsable de la formation, elle n’est pas un lieu de « rattrapage éducatif ». Il faut également mettre un terme au renvoi des responsabilités entre corps enseignants, travailleurs sociaux, psychologues et autorités. Le travail des enseignants doit être libéré du joug bureaucratique, afin qu’il reste à nouveau plus de temps pour l’enseignement. L’investissement personnel, la discipline et l’ordre, conditions préalables de toute vie en société, doivent être renforcés à l’école.

Suisse-allemand
Un autre point important pour l’UDC est la pratique du suisse-allemand à l’école enfantine. L’école publique doit transmettre aux enfants le suisse-allemand et, plus tard, l’usage correct de l’allemand, oral et écrit. Les élèves incapables de suivre les cours faute de connaissances linguistiques suffisantes doivent recevoir un enseignement particulier, hors de la classe. Il est par ailleurs nécessaire de noter toutes les prestations scolaires car toute évaluation de performance doit être compréhensible par des non-initiés (en particulier par les parents et l’élève lui-même).

Enseignement intégratif
L’enseignement dit intégratif est un concept erroné. Pour les enfants moins doués comme pour les enfants handicapés, les classes et écoles spécialisées restent les institutions les mieux à même de garantir une stimulation et un soutien optimaux. Les élèves scolarisés dans les classes ordinaires doivent pouvoir suivre les cours sans prise en charge individuelle supplémentaire. Quant aux enfants présentant des troubles du comportement, il est nécessaire, en particulier au degré supérieur, de les encadrer dans des classes spéciales.

Pour que l’éducation parentale et la formation scolaire soient un succès, les élèves doivent pouvoir s’inspirer de personnes leur servant de modèles. Les jeunes ont besoin de repères. Des repères que seules des personnes peuvent leur transmettre. Des personnes qui prennent la responsabilité de ces jeunes et dont les jeunes sentent l’engagement. Le but de l’éducation et de l’instruction est d’habiliter les enfants à vivre de manière responsable dans un État construit sur des bases démocratiques et libérales. C’est ce à quoi nous, UDC, nous engageons, en tant que parti misant sur la responsabilité personnelle et la liberté.

partager l’article
Thèmes
par l’auteur
Ulrich Schlüer
(ZH)
plus sur le thème
Exposé
partager l’article
30.03.2019, de Guy Parmelin
C’est la première fois que l’occasion m’est donnée de m’adresser à vous en tant que ministre de... lire plus
Journal du parti
partager l’article
11.05.2017, de Peter Keller
L’Union européenne a exclu la Suisse du programme d’échange d’étudiants Erasmus+ en 2014. Depuis, le Conseil fédéral... lire plus
Consultation
partager l’article
12.10.2016
Il n'existe pas au niveau fédéral une nécessité d'intervenir dans le but d'harmoniser l'enseignement des langues. Le... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Agriculture

Pour une production indigène.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord