Participer
Article

La population arnaquée !

Les coûts supplémentaires calculés par la conseillère fédérale Sommaruga induits par la nouvelle loi sur le CO2 relèvent de l’arnaque pure et simple. Ses chiffres sont beaucoup trop bas, incomplets et minimisés.

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga se base sur des préjugés et hypothèses théoriques pour calculer les coûts supplémentaires engendrés par la nouvelle loi sur le CO2. Ces préjugés incluent, par exemple, les voitures électriques (zéro émission) et les personnes ayant un arrêt de tram devant leur maison. Toutefois, la réalité sera très différente pour de nombreuses familles, détentrices d’une voiture ou propriétaire d’une maison. Ils devront payer beaucoup plus que ce que Mme Sommaruga prétend avec ses préjugés et hypothèses.

Des hypothèses irréalistes

Simonetta Sommaruga affirme que les charges supplémentaires par famille en cas d’adoption de la loi sur le CO2 s’élèveront à 100 francs par an. Mais son calcul repose sur des bases totalement fausses. La consommation d’une voiture familiale est bien supérieure aux 6 litres aux 100 kilomètres calculés par Mme Sommaruga et la distance à parcourir de 12’000 kilomètres par an est trop courte pour toute une famille. La surface habitable de 128 m2 est également calculée de manière minimaliste. Pour une famille de 4 personnes, la réalité est plutôt de 200 m2 de surface habitable. En réalité, tout cela entraîne des coûts bien plus élevés que ce que prétend Mme Sommaruga. Sa fixation obstinée sur des préjugés et hypothèses théoriques ne tient pas compte du fait qu’une grande partie de la population est massivement arnaquée, alors que d’autres en profitent. C’est une politique confiscatoire, moraliste et antisociale !

Des estimations incomplètes

Les estimations de Mme Sommaruga n’incluent pas les coûts d’investissement supplémentaires de 109 milliards de francs suisses d’ici 2050 (chiffres de la Confédération) et l’augmentation du coût de tous les produits tels que les aliments, les transports, les matériaux de construction et les biens de consommation courante qui, inévitablement, augmenteront vu que les charges des entreprises augmenteront aussi.

Falsche Teuerungszahlen

Le comble de l’insolence de Simonetta Sommaruga est la surtaxe sur le mazout. Parce que ce calcul est tout simplement faux. Aujourd’hui, Monsieur et Madame Schweizer paient 96 francs par tonne de CO2, soit 25,44 centimes par litre de mazout. Dans la nouvelle loi, le Conseil fédéral peut porter la surtaxe à 210 francs par tonne de CO2, soit 55,65 centimes par litre. Cela signifie que l’augmentation du prix n’est pas de 20 centimes par litre de mazout, comme le prétend Simonetta Sommaruga, mais de 30 centimes. Cela représente une augmentation de 600 francs par famille pour une consommation de 2’000 litres de mazout par an.

Non à la loi ratée sur le CO2

Avec de fausses bases de calculs, des charges sciemment passées sous silence et des hypothèses de consommation trop faibles, on tente tout bonnement de tromper la population avec la nouvelle loi sur le CO2. Il ne peut y avoir qu’une seule réponse à cette arnaque : Non à la loi ratée sur le CO2 !

partager l’article
plus sur le thème
Consultation
partager l’article
29.04.2021
L’UDC Suisse est favorable à la cohésion confédérale et aux échanges et interactions entre les locuteurs des... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
28.04.2021
L'intervention souveraine du président de la Confédération Guy Parmelin à Bruxelles ne doit pas faire oublier que... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord