Participer
Article

Non à une adhésion à l’UE à pattes de velours

Au plus tard après les dernières notes de la marche des cavaliers de Fehrbellin, qui a été rebaptisée depuis longtemps la "Marche de l’UDC zurichoise", quand les lumières et le niveau sonore des conversations commencent à baisser dans la salle, alors beaucoup d’entre nous le ressentent, cet esprit de l’Albisgüetli si souvent décrit et discuté, tant vanté et tant honni.

» Lire le discours au format PDF

Au plus tard après les dernières notes de la marche des cavaliers de Fehrbellin, qui a été rebaptisée depuis longtemps la "Marche de l’UDC zurichoise", quand les lumières et le niveau sonore des conversations commencent à baisser dans la salle, alors beaucoup d’entre nous le ressentent, cet esprit de l’Albisgüetli si souvent décrit et discuté, tant vanté et tant honni.

En quoi consiste-t-il, cet esprit de l’Albisgüetli?
Qu’a-t-il de particulier, ce congrès de l’Albisgüetli?
C’est une manifestation ouverte, un lieu d’exposé et de réplique, d’arguments et de contre-arguments. L’expression d’un système politique sain.

C’est ici qu’à chaque début d’année l’UDC zurichoise prend parti, passionnément parti pour notre peuple et notre pays.

Le président en exercice de la Confédération réplique à l’exposé partisan et présente la position du gouvernement fédéral. Il n’y a ensuite pas de duplique.

Nous avons, Monsieur le Président de la Confédération Didier Burkhalter, déjà la deuxième fois le plaisir de vous accueillir à l’Albisgüetli. Nous vous remercions d’avoir accepté de nous exposer l’opinion du Conseil fédéral.

Votre présence cette année est particulièrement méritoire, car en 2014 vous jouez un rôle central non seulement en tant que président de la Confédération, mais aussi comme responsable des affaires étrangères. Pourquoi?

Des discussions décisives en politique extérieure attendent notre pays cette année. 
Espérons que le congrès de l’Albisgüetli contribuera à ce que, conformément à l’esprit de ce lieu, on ne se contente pas de parler vaguement et superficiellement d’ouverture", de "liens institutionnels" ou plus prétentieusement de "bilatéralisme", mais que l’on se concentre avant tout sur les vraies forces de la Suisse et sur l’objectif véritable de notre politique extérieure, à savoir la sauvegarde des intérêts de notre pays. Aujourd’hui, comme souvent dans l’histoire de la Suisse, le principal pilier de notre pays est menacé, c’est-à-dire l’indépendance nationale, condition de la liberté, de la prospérité et de la sécurité. Cette menace ne vient pas de l’extérieur, mais de l’intérieur.

» Lire plus… (PDF)

par l’auteur
UDC anc. conseiller national (ZH)
plus sur le thème
éditorial
partager l’article
01.07.2020, de Michaël Buffat
Fin mai, le parlement britannique a voté sa nouvelle loi migratoire qui prévoit la fin de la... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
28.05.2020
Les derniers scénarios de l'Office fédéral de la statistique (OFS) continuent de miser sur une fulgurante croissance... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
27.05.2020
L’UDC est déçu de la décision du Conseil fédéral de ne pas mettre fin le 19 juin... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Agriculture

Pour une production indigène.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Armée

La sécurité de la population.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord