Participer
Article

Pas de monopole des armes pour les criminels !

L’initiative pour des citoyens désarmés vise, conformément à l’argumentaire des initiants, exclusivement l’arme d’ordonnance. Elle exige uniquement le désarmement de tous les militaires, le…

L’initiative pour des citoyens désarmés vise, conformément à l’argumentaire des initiants, exclusivement l’arme d’ordonnance. Elle exige uniquement le désarmement de tous les militaires, le désarmement de tous les Suisses, de tous ceux qui, par le passé, ont prouvé à d’innombrables reprises qu’ils savaient faire un usage responsable de leur arme personnelle. Le dessein de ceux qui poursuivent ces buts n’est pas la sécurité des Suisses. Leur but est de nuire à l’armée. Ils cherchent manifestement à franchir une première étape vers la suppression totale de l’armée.

S’il y en a certains toutefois que l’initiative ne gêne pas le moins du monde, ce sont bien les criminels, les malfrats. Elle n’a pas non plus le moindre effet sur les étrangers. Tous ceux qui détiennent leurs armes illégalement, qui utilisent leurs armes illégales à des fins intentionnellement criminelles, sont totalement épargnés par ce texte. Il est en effet fort improbable qu’un criminel fasse enregistrer son arme voire la dépose à cause de l’initiative pour des citoyens désarmés.

L’initiative ne cherche en aucune façon à contrer les agissements de cette catégorie très dangereuse d’utilisateurs d’armes. Au contraire: quiconque désarme rigoureusement tous les Suisses met en place les conditions cadre d’un monopole des armes aux mains des criminels. Ceux-ci seront les seuls à garder leurs armes. Et tous les individus mus par des intentions criminelles seront alors d’autant plus motivés à faire usage de leurs armes bien plus rapidement et avec encore moins de scrupules.

Ce n’est pas une contribution à la sécurité de la Suisse et des Suisses.

partager l’article
Thèmes
par l’auteur
Ulrich Schlüer
(ZH)
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
27.11.2019
Cela fait vingt ans que l'armée suisse s'engage au Kosovo et le Conseil fédéral demande une nouvelle... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
16.05.2019
L'UDC se voit confirmée dans sa position par les rapports complémentaires demandés par la ministre de la... lire plus
Consultation
partager l’article
14.01.2019
L'UDC rejette ce projet inutile. Pour pouvoir coopérer à l'avenir dans le domaine de l'entraide judiciaire en... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Armée

La sécurité de la population.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord