Participer
Article

Progression dans presque toutes les régions de Suisse

Les élections 2015 au Conseil national ont permis à l’UDC de porter sa part aux suffrages de 26,6 à 29,4%, soit une progression de plus de 10%. Depuis l’introduction des élections selon le système proportionnel en 1919, jamais un parti politique n’a obtenu une part aussi élevée aux suffrages. En chiffres absolus, le nombre d‘électeurs a passé de 648 675 à 740 954. Les 65 sièges occupés au Conseil national constituent également un record. Au Conseil des Etats, le nombre de sièges a été maintenu au même niveau, mais il y aura encore des deuxièmes tours de scrutin dans plusieurs cantons. 

L’UDC a non seulement réalisé un résultat record au niveau suisse, mais aussi atteint des niveaux historiques dans de nombreux cantons. Pour la première fois des sièges au Conseil national ont été conquis dans le canton d’Uri et dans le Valais alémanique. En Suisse allemande, l’UDC a progressé dans tous les cantons disposant de plus d’un mandat à la Grande Chambre. Dans les cantons traditionnellement catholiques de Lucerne et de Fribourg, l’UDC est devenue pour la première fois le premier parti par le nombre des suffrages. En Suisse romande, l’UDC s’est renforcée dans les cantons de Fribourg et de Genève ainsi que dans le Jura bernois. Des élections législatives cantonales ont eu lieu en même temps dans le Jura. L’UDC a doublé sa représentation au parlement jurassien en la portant à huit sièges. Au Tessin, l’UDC a réalisé son meilleur résultat lors d’élections au Conseil national. 

L’UDC enregistre 92 279 électeurs supplémentaires
L’UDC a progressé globalement de 2,8% et même de plus de 5% dans les cantons de Schaffhouse et des Grisons. Dans les cantons de Schaffhouse, de Schwyz, de Thurgovie et d’Argovie, l’UDC a obtenu au moins 38% des suffrages. Les cantons qui élisent de fait selon le système majoritaire, soit Uri, Obwald, Nidwald et Appenzell Rhodes-Extérieures où il n’y a qu’un siège à pourvoir au Conseil national, doivent être exclus de cette analyse. Au niveau des suffrages, l’UDC a réussi à porter le nombre de ses électeurs de 648 675 à 740 954 (+92 279). Les UDC des cantons de Fribourg et de Schwyz sont parvenues à augmenter le nombre de leurs suffrages de plus de 20% chacun. 

L’UDC gagne 11 mandats au Conseil national et occupe désormais 65 sièges. Elle a réussi à maintenir ses 5 sièges au Conseil des Etats. Avec les deux représentants réélus de la LEGA et du MCG ainsi que le hors parti Thomas Minder, le groupe parlementaire UDC atteindra probablement 74 sièges. Dans plusieurs cantons comme Genève, Fribourg, Soleure, Lucerne, St-Gall, Argovie et Zurich, l’UDC se présente au deuxième tour pour le Conseil des Etats. Avec le groupe PLR, l’UDC dispose d’ores et déjà d’une légère majorité au Conseil national et elle appelle de ses vœux une bonne collaboration également avec une partie du PDC dans des questions aussi importantes que le tournant énergétique, la réduction de la bureaucratie, la politique financière et fiscale ainsi que la prévoyance vieillesse 2020.

Plus proche des entreprises et plus jeune
Les élections de dimanche ont été marquées par deux changements importants. D’une part, plusieurs chefs d’entreprise et artisans font nouvellement leur entrée et renforcent la compétence économique du groupe UDC. D’autre part, on constate que huit des nouvelles conseillères nationales et nouveaux conseillers nationaux fraîchement élus ont moins de 40 ans. 

Une légère amertume toutefois: dans les cantons de Zurich, du Tessin et de Soleure plusieurs candidats sortants n’ont pas été réélus malgré leurs grands mérites. Il s’agit de Christoph Mörgeli, Hans Fehr et Ernst Schibli dans le canton de Zurich, Roland Borer dans le canton de Soleure et de Pierre Rusconi dans le Tessin.

Conclusion
Les citoyennes et les citoyens ont exprimé leur confiance à l’UDC et à sa politique fiable. Il s’agit maintenant d’exécuter ce mandat sans tergiverser et de se battre notamment pour l’indépendance et l’autodétermination de la Suisse. Le projet d’accord-cadre qui impose à la Suisse la reprise obligatoire de droit UE et la subordination à des juges étrangers doit absolument être empêché. Il faudra également veiller à la stricte application de l’article constitutionnel sur la gestion de l’immigration. Enfin, le parti devra s’engager à fond pour faire accepter par le peuple l’initiative de mise en œuvre du renvoi des étrangers criminels et le référendum contre les avocats gratuits. 

D’une manière générale, l’UDC devra être plus souvent et plus systématiquement "proche de vous", expliquer sa politique et rester un sujet de discussion. L’UDC a certes réussi à mobiliser de nombreuses électrices et de nombreux électeurs supplémentaires, mais les milliers d’entretiens téléphoniques sur la hotline électorale gratuite ont révélé une grande incertitude concernant la manière correcte de voter. L’UDC devra donc notablement renforcer son travail d’information à ce niveau. 

*1 seul conseiller national, de fait une élection majoritaire
L’UDC ne s’est pas présentée aux élections dans les cantons de Glaris et d’Appenzell Rhodes-Intérieures (il s’agit également de cantons à système majoritaire avec un seul siège à pourvoir).

partager l’article
plus sur le thème
éditorial
partager l’article
01.07.2020, de Michaël Buffat
Fin mai, le parlement britannique a voté sa nouvelle loi migratoire qui prévoit la fin de la... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
30.06.2020
L'UDC salue l'ouverture, par son conseiller fédéral Ueli Maurer, de négociations avec la Grande-Bretagne en vue de... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
19.06.2020
Les passages de plus en plus nombreux vers le service civil de personnes astreintes au service militaire... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Agriculture

Pour une production indigène.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord