Participer
Article

Protéger les familles de paysans contre l’UE !

Il faut prendre soin de notre agriculture nationale. Une politique conduisant à la perte progressive, année après année, de rentabilité des exploitations paysannes pourrait bientôt coûter cher à la…

Il faut prendre soin de notre agriculture nationale. Une politique conduisant à la perte progressive, année après année, de rentabilité des exploitations paysannes pourrait bientôt coûter cher à la Suisse et à sa population.

L’UDC s’engage sans demi-mesure en faveur d’une agriculture de production nationale. C’est pourquoi le parti lutte contre l’adaptation du système des paiements directs proposée par le Conseil fédéral. Par ailleurs, l’abolition des contingents laitiers s’avère un désastre pour la majorité des familles paysannes. L’UDC exige que les producteurs de lait suisses se voient accorder la possibilité d’assumer eux-mêmes la responsabilité de la quantité de lait à produire, afin que les prix désastreux au producteur retrouvent un niveau acceptable.

Des produits agricoles sains et naturels, produits sur les sols nationaux, sont le fondement de tout État fier et souverain. L’UDC s’engage pour que la souveraineté alimentaire de notre pays reste assurée à l’avenir. C’est d’autant plus important compte tenu de la forte augmentation des prix des aliments sur le marché mondial. Les paysans suisses exercent de nombreuses fonctions très diverses. Ils fournissent à l’industrie transformatrice des matières premières de haute qualité, qu’ils obtiennent par une production durable et respectueuse des animaux. Grâce à leur exploitation perpétuelle des sols et des forêts, ils évitent que davantage encore de terres soient vendues au plus offrant et permettent une forte création de valeur par le tourisme dans notre pays. Enfin, les agriculteurs garantissent également une meilleure répartition des zones construites, constituant ainsi un contrepoids précieux et nécessaire à l’urbanisation croissante. Il faut prendre soin de la classe paysanne productrice. Le ministre de l’industrie Johann Schneider-Ammann, en particulier, doit encore en prendre conscience. Un accord de libre-échange agricole avec l’Union européenne menace l’existence même de notre agriculture. L’UDC se battra donc par un référendum contre tout paquet avec l’UE, quelle que soit la manière dont celui-ci est ficelé, dans lequel l’agriculture suisse serait sacrifiée.

La souveraineté alimentaire comprend l’approvisionnement de notre population avec des produits nationaux de haute qualité. L’expérience acquise en un peu plus d’un an depuis l’introduction du principe dit «Cassis de Dijon» montre que la qualité suisse est une fois de plus sacrifiée sur l’autel des relations avec l’UE. Jusqu’à ce que les recours pendants de l’Union suisse des paysans aient été traités et que les conséquences pour l’agriculture et les consommateurs suisses soient tirées au clair, l’UDC exige de suspendre l’application du principe du Cassis de Dijon par un moratoire.

En 2015 aura lieu à Milan l’exposition universelle sur le thème « nourrir le monde ». Une occasion idéale d’offrir aux agriculteurs suisses une vitrine dans laquelle ils pourront se présenter et faire découvrir leurs produits de grande qualité à un public international. La fraction UDC au Palais fédéral déposera une intervention parlementaire exigeant des services compétents une adaptation du concept de la participation suisse, afin que l’agriculture suisse ainsi que ses matières premières et produits transformés se voient attribuer une place de premier plan à cettte exposition universelle.

partager l’article
Thèmes
par l’auteur
UDC conseiller national (SG)
plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
18.02.2020, de Martin Haab
Les Verts pointent constamment du doigt nos agriculteurs lorsqu‘il s‘agit de l’appauvrissement de la biodiversité en Suisse.... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
13.02.2020
Le Conseil fédéral semble considérer la paysannerie suisse comme bonne à tout faire. Le projet de politique... lire plus
Journal du parti
partager l’article
08.10.2019, de Jacques Nicolet
La politique agricole est un chantier permanent, galopant de réforme en réforme, chacune accompagnée de son lot... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Armée

La sécurité de la population.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord