Participer
Article

Un milliard par an dans le canton de Vaud

Le 27 septembre 2009 un nouvel article sur la politique familiale a été introduit dans la constitution cantonale vaudoise. Depuis, la garde extrascolaire des enfants est une obligation dans toutes…

Le 27 septembre 2009 un nouvel article sur la politique familiale a été introduit dans la constitution cantonale vaudoise. Depuis, la garde extrascolaire des enfants est une obligation dans toutes les communes. Les coûts de l’opération échappent au contrôle. Mais ce n’est que le début de l’étatisation des enfants.

85 000 enfants de 4 à 15 ans fréquentent l’école obligatoire dans le canton de Vaud. Pour satisfaire les exigences de l’article constitutionnel vaudois, il faut compter environ un milliard de francs par an (12 000 fr. par élève). S’ajoute le coût des crèches pour les enfants en âge préscolaire. La participation des parents varie entre 20 et 30%. C’est dire que les célibataires, les couples sans enfant, les personnes âgées, les arts et métiers et les commune passent sérieusement à la caisse.

200 communes vaudoises vont perdent leur école

HarmoS, l’enseignement intégratif, la garde extrascolaire et la forte immigration posent des problèmes croissants aux petites communes. Cela non seulement sur le plan financier, la centralisation est souvent la seule réponse à ces difficultés et les petites écoles doivent être fermées. Voici un exemple pour illustrer ce propos.

Dans le Gros-de-Vaud, 27 communes avec environ 25 000 habitants et 3500 élèves fréquentant l’école obligatoire ont fondé en automne 2012 un concordat scolaire. Durant les 12 ans à venir, quelque 80 millions de francs seront dépensés pour des écoles et institutions de garde implantées sur huit sites. Les autres communes restent les mains vides et doivent fermer leur école.

Au final ce sont 200 communes vaudoises qui perdent leur école dans le cadre de cette réorganisation de l’école et de la garde des enfants. La somme globale des investissements nécessaires ne peut pas encore être évaluée.

Du volontariat à l’obligation

Echallens, commune de 5’400 habitants et site scolaire pour les 31 communes environnantes, donne l’exemple: les horaires des bus ainsi que les coûts des transports et de la garde ont contraint les autorités à annoncer la couleur. L’école secondaire Trois-Sapins avec ses 780 élèves a réduit la pause de midi à une heure. Pour permettre à tous les élèves de rester à l’école, la cantine a été agrandie pour 1,5 million de francs et propose un repas de midi chaud pour 10 francs. Faute de temps, la majorité des élèves ne peuvent pas rentrer chez eux. En d’autres termes, l’école de jour a été introduite sans que cela n’ait été dit explicitement.

Un petit calcul

Le canton de Vaud a 700‘000 habitants, la Suisse 8 millions. D’un milliard de francs pour le canton de Vaud, la facture passe à 11,5 milliards pour la Suisse.

par Philipp Stauber, chef d’entreprise, Lausanne (VD)

 

plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
19.02.2020
Le Conseil fédéral souhaite que la Suisse participe avec un montant de 297 millions de francs à... lire plus
Journal du parti
partager l’article
04.12.2019, de Diana Gutjahr
Au Parlement fédéral, la gauche et les verts ont décidé d’un congé paternité de deux semaines. Dont... lire plus
éditorial
partager l’article
28.11.2019
Malheureusement il n'y a pas que la gauche qui cherche à gonfler l'appareil de l'Etat. Preuve en... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord