Participer
Communiqué de presse

17 ans d’aventure militaire au Kosovo, c’est assez!

Le Conseil fédéral veut prolonger de trois années l’engagement de l’armée suisse au Kosovo, mais il refuse de décider que ce sera la dernière prolongation. La poursuite de cette aventure militaire sans fin et d’une utilité douteuse au Kosovo, voire sa prolongation après ces trois nouvelles années, est une erreur profonde. Nos soldats doivent enfin être rapatriés. Les ressources qui seront libérées devront être investies directement dans la sécurité de notre pays et de sa population.

Le Conseil fédéral veut prolonger l’engagement militaire au Kosovo dont l’utilité est plus que douteuse, qui ne répond à aucun objectif précis et qui, de surcroît, viole la traditionnelle neutralité de la Suisse. Pire, il refuse d’y mettre une fin définitive même après ces trois années supplémentaires. Cela fait maintenant 17 ans que la "Swisscoy" intervient au service de l’OTAN, voire bientôt vingt ans si la nouvelle prolongation est acceptée. Si effectivement la présence de l’armée suisse devait servir à stabiliser ce petit Etat, cette mission aurait dû se terminer depuis longtemps. Il y a longtemps aussi qu’on aurait dû s’interroger sur l’utilité réelle de cette mission de l’OTAN. D’ailleurs cette dernière réduit son effectif au Kosovo d’initialement 50 000 hommes à environ 2600 hommes dans un proche avenir.

Pour l’UDC il est hors de question que les soldats suisses soient finalement chargés de "plier le campement et d’éteindre les lumières" comme derniers partants alors que d’autres pays ont depuis longtemps mis fin à leur engagement ou ont réduit massivement leurs troupes. L’UDC interviendra donc dans les commissions de politique de sécurité des deux chambres et dans les plénums pour que se termine cette histoire sans fin. Il est hors de question pour l’UDC d’accepter une nouvelle prolongation sans que la Suisse ne décide un rapatriement définitif de ses soldats en 2020. Les ressources qui seront ainsi libérées devront être investies directement dans la sécurité de notre pays et de sa population.

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
10.04.2019
Le Tribunal de Strasbourg empêche l'expulsion d'un violeur. Il est proprement inacceptable aux yeux de l'UDC que... lire plus
Exposé
partager l’article
30.03.2019, de Jean-François Rime
La directive UE sur les armes (directive 91/477/CEE sur le contrôle, l'acquisition et la propriété d'armes) a... lire plus
Journal du parti
partager l’article
13.03.2019, de Maximilian Reimann
La directive citoyenne de l‘UE ouvrirait la porte de notre système de sécurité sociale aux citoyens de... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Armée

La sécurité de la population.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord