Participer
Communiqué de presse

Application de l’initiative sur le renvoi: cela commence enfin à bouger!

Le peuple suisse a dû attendre trois ans avant que le Parlement daigne prendre en main l’application de l’initiative sur le renvoi. Après la votation de novembre 2010, le dossier a disparu durant…

Le peuple suisse a dû attendre trois ans avant que le Parlement daigne prendre en main l’application de l’initiative sur le renvoi. Après la votation de novembre 2010, le dossier a disparu durant de long mois dans un tiroir de la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga. Aujourd’hui, les choses semblent enfin commencer à bouger: la Commission des institutions politiques du Conseil national (CIP-CN) rejette le projet inapte du gouvernement et veut poursuivre son travail sur la base de l’initiative de mise en œuvre.

L’UDC salue la décision de la Commission des institutions politiques du Conseil national de reprendre l’examen de la législation d’application sur la base de l’initiative de mise en œuvre que l’UDC a lancée et d’ores et déjà déposée avec le nombre de signatures requis pour garantir l’application fidèle de l’initiative sur le renvoi des étrangers criminels. La majorité de la commission semble avoir compris que le projet de loi du Conseil fédéral est non seulement inapte, mais qu’il ignore des éléments essentiels de l’initiative. Le Parlement a la tâche d’appliquer l’initiative sur le renvoi et non pas le contreprojet que tous les cantons et la majorité du peuple ont explicitement refusé en 2010. Des conditions comme la condamnation à une peine minimale pour ordonner une expulsion et d’autres dispositions atténuant l’initiative ne sont pas acceptables.

Le projet de loi du Conseil fédéral viole non seulement l’initiative sur le renvoi, mais aussi l’idée de fond du droit d’initiative: une initiative vise par essence à modifier le système légal et contraint donc les autorités à adapter leur pratique à la nouvelle règlementation. Déformer une initiative pour l’adapter à la pratique judiciaire admise jusque là afin de changer le moins possible est une absurdité. Le droit d’initiative devient ainsi une farce.

L’UDC suivra avec attention les délibérations de la commission. Elle demande un travail rapide et précis afin que le Parlement puisse décider dans les plus brefs délais d’une application adéquate et rigoureuse de l’initiative sur le renvoi.

partager l’article
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
10.09.2019
La Suisse compte actuellement déjà 8,5 millions d'habitants. Durant les 11 ans écoulés, la population de notre... lire plus
Journal du parti
partager l’article
09.09.2019, de Albert Rösti
Journal du parti
partager l’article
09.09.2019
Depuis l’introduction de la libre circulation des personnes, nous n’avons plus été en mesure de décider par... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Agriculture

Pour une production indigène.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord