Participer
Communiqué de presse

Arrogance impérialiste

Les déclarations du premier-ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker concernant la Suisse témoignent d’une arrogance inouïe et d’une attitude impérialiste inacceptable. Le fait que la Suisse ne…

Les déclarations du premier-ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker concernant la Suisse témoignent d’une arrogance inouïe et d’une attitude impérialiste inacceptable. Le fait que la Suisse ne soit pas membre de l’UE est un « non-sens géostratégique », a-t-il dit, ajoutant en substance que la Suisse ne représente pas un « projet d’avenir ». Ces affirmations sont d’autant plus remarquables qu’elles sortent de la bouche du président du Groupe Euro, donc des pays utilisant l’euro comme monnaie. Quant aux positions critiques à l’égard de l’UE, Juncker les qualifie de « rétrogrades » et « manquant de perspectives ». L’UDC, en revanche, est fière de la Suisse et de ses succès. Elle continuera de se battre avec tous les moyens à sa disposition contre une adhésion à l’UE.

Le premier-ministre luxembourgeois ne manque pas de culot, mais ses déclarations sont cousues de fil blanc. Elles sont dans la droite ligne des récentes prises de position bruxelloises dont l’unique but est de faire peur à la Suisse et au peuple suisse. Il va de soi que les pays endettés jusqu’au cou de la zone euro aimeraient récupérer la Suisse comme contributeur financier et facteur de stabilité. Le comble de l’absurdité est atteint quant Juncker affirme qu’une « adhésion à l’UE stabiliserait la Suisse ». Cette déclaration exprime avant tout la frustration d’un haut fonctionnaire UE prenant ses rêves pour des réalités.

Si la Suisse a du succès, c’est précisément parce qu’elle n’est pas membre de l’UE et parce qu’elle possède sa propre monnaie. Lourdement endettés et au bord du désespoir, les Etats UE ne sont plus, depuis longtemps, une référence. L’UDC rejette vigoureusement les attaques impérialistes de Jean-Claude Juncker. Elle continuera de se battre de toutes ses forces pour l’indépendance et la neutralité de la Suisse et contre une adhésion à l’UE. L’UDC s’engage pour une Suisse forte, sûre d’elle et performante. Voilà une perspective qui a de l’avenir et qui vaut la peine qu’on se batte pour elle.

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
15.05.2019
Le Conseil fédéral tente dans la précipitation d'atténuer les graves problèmes que posent la libre circulation des... lire plus
Journal du parti
partager l’article
14.05.2019, de Roland Rino Büchel
Les différentes commissions parlementaires ont terminé leurs auditions sur l‘Accord-cadre avec l’Union européenne. Le Conseil fédéral a... lire plus
Journal du parti
partager l’article
14.05.2019, de Thomas Matter
L‘immigration incontrôlée pose de plus en plus de problèmes dans notre pays. Les Suisses disposent de moins... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Armée

La sécurité de la population.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord