Participer
Communiqué de presse

Attaque frontale contre les jeunes familles et les classes moyennes

Selon divers articles parus dans la presse d’aujourd’hui, un groupe de travail du Département fédéral des finances dirigé par Eveline Widmer-Schlumpf, présidente de la Confédération, propose de…

Selon divers articles parus dans la presse d’aujourd’hui, un groupe de travail du Département fédéral des finances dirigé par Eveline Widmer-Schlumpf, présidente de la Confédération, propose de supprimer la possibilité de déduire du revenu fiscal les intérêts sur les dettes et notamment les intérêts hypothécaires. Cette proposition est dans la droite ligne d’autres idées d’inspiration socialiste, donc hostiles à la propriété privée. Cette politique frappe surtout les classes moyennes et les jeunes familles. Le Département fédéral de l’intérieur n’est pas en reste, lui qui propose dans un rapport de restreindre le recours au capital de prévoyance vieillesse pour acheter un logement. Cela n’a pas empêché le Conseil fédéral de saper l’épargne-logement en argumentant qu’il était possible de prélever à l’avance le capital du 2e pilier pour acquérir une habitation. La facture de ces manœuvres visant à mettre sous tutelle les citoyens sera toujours payée par les mêmes.

Les tentatives de l’Etat de mettre sous tutelle les citoyens et le minage de la responsabilité individuelle atteignent de nouveaux sommets. Qui plus est, ces agissements grotesques sont de plus en plus ciblés sur les classes moyennes et les jeunes familles. Les gens sont empêchés d’utiliser leur propre fortune comme ils l’entendent et de se constituer une propriété durable. Cette politique viole les principes qui ont fait le succès de la Suisse, c’est-à-dire ceux d’un modèle de société et d’Etat libéral.

L’UDC se bat avec détermination contre ce minage public de la propriété privée et de la responsabilité individuelle. La hausse des impôts, la suppression de déductions fiscales, de même que les atteintes à la sphère privée et à la propriété individuelle nuisent aux classes moyennes et enlèvent les perspectives d’avenir aux jeunes familles. L’UDC refuse cette politique et se battra contre ces idées nuisibles avancées par les départements des finances et de l’intérieur.

plus sur le thème
éditorial
partager l’article
31.01.2019, de Diana Gutjahr
62,96% des votants ont approuvé en 2013 le principe d'une utilisation économe du sol suisse. Les cantons... lire plus
Exposé
partager l’article
26.01.2019, de Céline Amaudruz
En ce moment-même se déroule en France le onzième samedi de protestation organisé par les gilets jaunes,... lire plus
éditorial
partager l’article
27.12.2018, de Franz Ruppen
L'initiative populaire contre le mitage lancée par les Jeunes Verts exige un gel des zones de construction.... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique des étrangers

Limiter l’immigration

Politique du sport

Bon pour le corps et l’esprit

Politique de la formation

Système de formation axé sur la pratique au lieu de réformes à répétition

Politique des transports

Se déplacer librement sans obstacle chicanier

Politique d'asile

Régler enfin le chaos dans le secteur de l’asile

Politique agricole

Pour une production indigène

Politique financière

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat

Politique extérieure

Indépendance et autodétermination

Le cas particulier suisse

Pour une Suisse indépendante et sûre d’elle

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord