Participer
Communiqué de presse

Augmentation inacceptable du nombre de demandes d’asile

L’UDC a pris connaissance avec inquiétude de l’augmentation constante du nombre de demandes d’asile. Une progression de 41,2% durant le premier semestre 2009 par rapport à la même période de…

(UDC) L’UDC a pris connaissance avec inquiétude de l’augmentation constante du nombre de demandes d’asile. Une progression de 41,2% durant le premier semestre 2009 par rapport à la même période de l’année précédente est proprement inacceptable. Ce développement est la conséquence d’incitations contreproductives dans le secteur de l’asile. Pour éviter le désastre complet de la politique d’asile fédérale, il est grand temps de prendre des mesures sévères. La tentative de l’Office fédéral de la migration de faire passer pour un succès l’accord de Dublin est lamentable: 547 réadmissions par d’autres Etats signataires de la convention ne sont pas une prouesse par rapport au total de 8392 demandes d’asile.

L’UDC a plus d’une fois mis en garde contre les conséquences des négligences qui ont repris le dessus dans le secteur de l’asile depuis le début 2008. Au lieu de mener une politique d’asile rigoureuse, le Conseil fédéral reste les bras croisés devant l’afflux de requérants. Ces derniers sont répartis entre les cantons; le problème est géré au lieu d’être réglé et dissimulé par des contributions financières supplémentaires. L’UDC demande que des mesures sérieuses soient enfin prises.

Il s’agit en particulier d’éliminer les incitations contreproductives que le système actuel exerce sur les requérants d’asile accueillis provisoirement (exclusion de l’aide sociale, pas d’allocations pour des enfants vivant à l’étranger, etc.). La règlementation des cas de rigueur doit être durcie et uniformisée au niveau cantonal. D’une manière générale, le Conseil fédéral doit veiller à ce que les cantons ne se contentent pas de gérer le problème de l’asile, mais appliquent enfin uniformément et sérieusement la loi sur l’asile de 2006. Cette loi doit en outre être adaptée pour limiter la procédure d’asile à deux niveaux. Aujourd’hui, des procédures de recours sans fin génèrent des « cas de rigueur », la Suisse ne pouvant plus renvoyer des personnes qui ont séjourné pendant des années dans l’attente d’une décision définitive. Enfin, le Corps suisse des gardes-frontière doit être renforcé pour endiguer l’immigration clandestine.

Berne, 13 juillet 2009

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
15.08.2019
La Confédération annonce une fois de plus une baisse du nombre de demandes d'asile. Pure propagande, car... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
29.05.2019
Le Conseil fédéral a approuvé un concept permettant l'accueil direct de grands groupes de réfugiés. L'UDC s'oppose... lire plus
éditorial
partager l’article
06.05.2019, de Thomas Matter
L'immigration incontrôlée en Suisse pose de plus en plus de problèmes. Il reste aux Suissesses et aux... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Armée

La sécurité de la population.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord