Participer
Communiqué de presse

Cette immigration sociale sans aucune légitimité démocratique doit cesser!

Le Conseil fédéral a approuvé un concept permettant l’accueil direct de grands groupes de réfugiés. L’UDC s’oppose avec détermination à ces « programmes de réinstallation » et exige dans une intervention parlementaire qu’à l’avenir seul le Parlement soit habilité à accorder l’asile à des grands groupes de réfugiés. Cette revendication est d’autant plus justifiée que les personnes accueillies jusqu’ici sont en grande majorité des réfugiés économiques qui immigrent directement dans notre système social.

En novembre dernier, le Conseil fédéral a déjà pris la décision de principe de faire participer la Suisse au programme de réinstallation du HCR-ONU qui permettra jusqu’à 2000 réfugiés d’entrer directement en Suisse par avion au rythme bisannuel. L’UDC ne peut accepter que la Suisse encourage cette immigration de réfugiés de la pauvreté en organisant des ponts aériens pour les installer directement dans le système social. Le Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM) a confirmé dans une évaluation du projet pilote de réinstallation qu’il ne s’agit pas de réfugiés au sens de la loi, donc de personnes persécutées pour des motifs politiques. Selon le rapport final sur cette étude, le critère du besoin de protection se base principalement sur l’état de santé, les conditions de vie dans le pays tiers ainsi que sur la disponibilité de réseaux sociaux et d’un soutien financier dont peut bénéficier le demandeur.

Comme ce sont une fois de plus les contribuables qui doivent payer cette réinstallation de migrants économiques, l’UDC a déposé une initiative parlementaire exigeant une modification de la loi sur l’asile afin que seul le Parlement fédéral soit habilité à accorder l’asile à des grands groupes de réfugiés. Il n’est pas acceptable que le Conseil fédéral décide à la majorité simple, de manière directe et sans aucun contrôle démocratique d’envoyer au rythme bisannuel des milliers d’étrangers dans le système social des cantons et des communes. Ce procédé est en contradiction avec notre système démocratique. De plus, la masse de personnes admises jusqu’ici sous l’égide de la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga représentent déjà une charge énorme pour notre système social.

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
15.08.2019
La Confédération annonce une fois de plus une baisse du nombre de demandes d'asile. Pure propagande, car... lire plus
éditorial
partager l’article
06.05.2019, de Thomas Matter
L'immigration incontrôlée en Suisse pose de plus en plus de problèmes. Il reste aux Suissesses et aux... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
02.05.2019
Dans le projet de nouvelle orientation de la coopération au développement présenté aujourd'hui, l'UDC salue en particulier... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Armée

La sécurité de la population.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord