Participer
Communiqué de presse

Cette inégalité de traitement est inacceptable et doit immédiatement cesser

Alors que le Conseil fédéral impose des restrictions ruineuses aux arts et métiers, au tourisme et au sport pour protéger la population contre la pandémie Covid-19, les autorités tolèrent dans les villes des manifestations illégales avec plusieurs dizaines de milliers de manifestants. L’UDC invite le Conseil fédéral à mettre immédiatement fin à cette inégalité de traitement et à lever les restrictions frappant les arts et métiers et l’économie.

A la suite des mesures de protection ordonnées par le Conseil fédéral, comme la distance de 2 m entre les personnes ou l’interdiction de rassemblements réunissant plus de 300 personnes, les arts et métiers, la gastronomie, le tourisme, le sport et d’autres organisateurs de manifestations subissent des pertes massives de chiffre d’affaires. Les personnes qui ne respectent pas les règles s’exposent à des amendes atteignant des chiffres à quatre, voire à cinq décimales.

Pendant que des milliers de restaurateurs et organisateurs de manifestations sont proches de la ruine, les autorités tolèrent dans les villes des manifestations illégales de plusieurs dizaines de milliers de personnes. Ni les règles de distance, ni le port du masque de protection n’y sont respectés et, bien entendu, ces manifestants échappent aux amendes prévues pour ces contraventions. Il s’agit là d’un véritable affront à l’égard de toutes les personnes qui respectent les ordonnances du Conseil fédéral, même si cela les empêche de travailler de manière rentable.

L’UDC exige la levée de toutes les restrictions frappant l’économie
Cette inégalité de traitement est absolument intolérable. L’UDC invite donc le Conseil fédéral à mettre immédiatement fin à la situation extraordinaire et à lever toutes les restrictions. Cette exigence concerne surtout les règles de distance dans la gastronomie et le couvre-feu de minuit. Les restaurateurs, qui ont été frappés d’une amende pour une contravention aux règles Covid-19, doivent bénéficier d’une annulation de la sanction. De plus, toutes les manifestations – également celles réunissant plus de 300 participants – doivent à nouveau être permises.

Si, pour des raisons épidémiologiques, le Conseil fédéral tient à maintenir les restrictions, il doit aussi veiller logiquement à ce que les organisateurs de manifestations illégales soient punis avec effet rétroactif. De plus, toute nouvelle manifestation doit être empêchée.

La situation actuelle où l’autorité pratique le principe « deux poids, deux mesures » est inacceptable aux yeux de l’UDC. Si à la suite des manifestations illégales tolérées par les autorités en violation flagrante du droit en vigueur, le nombre d’infections devait repartir à la hausse, voire si une nouvelle vague de contaminations devait se déclencher, la faute en incomberait aux organisateurs et aux autorités cantonales et municipales concernées qui devraient alors être placés devant leurs responsabilités.

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
17.06.2020
depuis 1978 et 1996 tombera le 27 septembre 2020. Les adversaires de ce projet, le Groupement pour... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
09.06.2020
L'UDC invite le Conseil fédéral à mettre fin à la situation extraordinaire. Les organisateurs d'événements et la... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
27.05.2020
L’UDC est déçu de la décision du Conseil fédéral de ne pas mettre fin le 19 juin... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Agriculture

Pour une production indigène.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord