Participer
Communiqué de presse

Combattre le milliard pour la cohésion avec un référendum financier

Le groupe parlementaire UDC a siégé aujourd’hui à Berne. Il a décidé à l’unanimité de déposer une interpellation urgente pour réclamer un débat sur l’introduction d’un référendum financier. Le but est de donner au peuple le dernier mot dans des décisions financières comme ledit milliard pour la cohésion de l’UE, les Jeux Olympiques ou encore l’achat d’un nouvel avion de combat. A plusieurs reprises déjà, le groupe UDC a demandé cette indispensable extension des droits populaires, en 2003 et la dernière fois en juin 2017. En outre, les parlementaires UDC exigent par le biais d’une initiative parlementaire que la nouvelle législation sur l’expulsion des étrangers criminels soit aussi appliquée à l’égard des citoyennes et citoyens UE.

La démocratie directe a largement fait la preuve de son utilité en Suisse. Les impôts sont les plus bas aux endroits où le contribuable participe aux décisions. Conçu sous la forme d’un arrêté fédéral simple, le cadeau d’un milliard de francs pour ladite cohésion de l’UE échappe au référendum. Le Parlement aurait les moyens de changer cela. L’argent de la Confédération est l’argent des contribuables. La semaine dernière le Conseil fédéral a décidé d’offrir 1,302 milliard de francs à l’UE sans obtenir une contrepartie notable. Le groupe UDC combattra au Parlement cette contribution et elle compte sur des alliés qui ont gardé le respect de la démocratie directe. Il demande donc un débat urgent sur l’introduction d’un référendum financier.

Le groupe UDC dépose en outre une initiative parlementaire exigeant que les citoyens UE criminels condamnés soit eux aussi expulsés de Suisse conformément à la législation en vigueur. Dans son jugement choquant du 22 août 2017, le tribunal cantonal zurichois a renoncé à prononcer l’expulsion du territoire suisse contre un délinquant allemand sous le prétexte que l’accord de libre circulation des personnes est prioritaire par rapport à la loi suisse. Le Tribunal fédéral, auquel se réfère la cour de justice zurichoise, n’est pas légitimé et n’a pas la compétence, conformément à la Constitution, d’empêcher le Parlement d’appliquer le mandat constitutionnel selon l’art. 121 cst. L’UDC demande donc par la voie d’une initiative parlementaire que le Code pénal soit complété par une disposition qui impose expressément l’application des dispositions sur l’expulsion également à l’égard de ressortissants UE. Il faut par ce complément explicite et la base légale qui en découle contraindre le Tribunal fédéral de respecter l’article constitutionnel et la loi édictés par le législateur (le peuple et le Parlement).

plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
08.12.2017
La conseillère fédérale socialiste Simonetta Sommaruga a décidé aujourd'hui de sa propre autorité de faire venir directement... lire plus
Journal du parti
partager l’article
05.12.2017, von Yves Nidegger
Plus on revoit le film, moins on comprend le scénario : Leuthard est pénard accoudée au comptoir,... lire plus
Journal du parti
partager l’article
04.12.2017, von Christoph Blocher
Le vote du 6 décembre 1992 sur l’adhésion à l’EEE/UE portait sur une question centrale : la... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique des étrangers

Limiter l’immigration

Politique de la culture

La culture est l’affaire de la culture

Défense nationale

Pour la sécurité du pays et de ses habitants

Politique de la santé

Qualité grâce à la concurrence

Politique extérieure

Indépendance et autodétermination

Le cas particulier suisse

Pour une Suisse indépendante et sûre d’elle

Politique de l'économie

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie

Politique de l'énergie

Pour un approvisionnement énergétique sûr et avantageux

Politique agricole

Pour une production indigène

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@svp.ch – PC: 30-8828-5

Recommander cette page par E-Mail


Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord