Participer
Communiqué de presse

Combattre l’invalidité simulée au lieu d’augmenter les impôts

Avec cette 5e révision de l’assurance-invalidité AI, le Conseil fédéral souhaite réduire le nombre de nouvelles rentes, porter le prélèvement sur les salaires de 1,4 à 1,5 pour-cent et augmenter la…

(SVP) Avec cette 5e révision de l’assurance-invalidité AI, le Conseil fédéral souhaite réduire le nombre de nouvelles rentes, porter le prélèvement sur les salaires de 1,4 à 1,5 pour-cent et augmenter la TVA de 0,8 pour-cent. Ce procédé est totalement faux. Au lieu d’injecter toujours plus d’argent dans l’AI, il faut enfin assainir durablement cette assurance.

L’assurance-invalidité boucle chaque année avec un déficit de l’ordre de 1,5 milliard de francs. Cette institution échappe au contrôle en raison de la forte augmentation du nombre de cas d’invalidité, de l’invalidité simulée et des nombreux abus. Il est donc urgent de l’assainir. Cependant, cet assainissement ne doit pas passer tout simplement par une augmentation des prélèvements sur les salaires, par une hausse de la TVA (que le peuple a déjà refusée) ainsi que par quelques adaptations cosmétiques.

Aux yeux de l’UDC, les propositions du Conseil fédéral ne sont pas assez concrètes et n’apportent pas les effets voulus. Le Conseil fédéral ne peut ignorer le verdict clair et net du peuple du 16 mai dernier. La majorité des citoyennes et des citoyens ne veut pas injecter de nouveaux fonds dans l’AI avant que les abus cessent.

L’UDC demande au Conseil fédéral de présenter un programme d’assainissement de l’AI digne de ce nom. La 5e révision de l’AI doit être conçue comme un projet d’économie. Avant tout il faut combattre les abus et la fausse invalidité. Voilà la seule manière de réduire substantiellement le nombre de nouveaux rentiers et de rentiers existants.

L’UDC déposera encore durant cette session des interventions parlementaires pour inviter le Conseil fédéral à prendre des mesures dans ce sens.

Berne, le 24 septembre 2004

plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
21.01.2020
Dans le contexte du pacte de l'ONU pour les migrations, l'UDC exige que le Conseil fédéral soit... lire plus
éditorial
partager l’article
20.01.2020, de Alex Kuprecht
Le Conseil fédéral va jusqu'à instituer une onéreuse assurance sociale, c'est-à-dire lesdites prestations transitoires destinées aux chômeurs... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
16.01.2020
L'UDC refuse la prestation transitoire pour chômeurs âgés (la rente pont) proposée par le Conseil fédéral. Sa... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Agriculture

Pour une production indigène.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord