Participer
Communiqué de presse

Contrôles immédiats à la frontière – les migrants Afghans entrés illégalement sur le territoire suisse doivent immédiatement être expulsés

La Suisse ne doit ni accueillir de migrants Afghans illégaux, ni leur donner l’opportunité de se cacher. L’UDC demande donc à la ministre de la Justice Karin Keller-Sutter d’agir avec effet immédiat. Les personnes entrées illégalement en Suisse doivent être arrêtées et renvoyées sans attendre dans le pays tiers sûr par lequel elles sont arrivées.

L’UDC avait formulé ses inquiétudes, les voilà désormais en train de se concrétiser : des dizaines de migrants Afghans entrent quotidiennement illégalement en Suisse, puis disparaissent dans la clandestinité. Selon les autorités douanières, ce sont quelque 2500 migrants illégaux qui ont passé la frontière depuis juin. Une grande majorité d’entre eux sont de jeunes hommes. Le risque pour la sécurité de notre pays est considérable. Plusieurs délinquants ou terroristes potentiels se cachent potentiellement parmi eux ; cette inquiétude est par ailleurs partagée par le Service de Renseignement de la Confédération (SRC), d’après les dires du Conseil fédéral dans sa réponse à l’interpellation UDC 21.4047. Le SRC considère « qu’il existe une réelle possibilité » que des membres de l’Etat islamique ou d’anciens combattants djihadistes migrent vers l’Europe et la Suisse.

L’UDC demande à la ministre de la Justice Karin Keller-Sutter d’agir sans attendre afin de garantir la sécurité des Suissesses et des Suisses et de tous les résidents de notre pays. Plus précisément, l’UDC demande que :

  • L’ensemble des frontières nationales soient systématiquement contrôlé et plus spécifiquement la frontière orientale, par laquelle des dizaines de migrants Afghans arrivent quotidiennement depuis l’Autriche ;
  • L’accord de Dublin soit appliqué sans condition. Les migrants illégaux appréhendés doivent être arrêtés, interrogés et expulsés immédiatement à destination du pays tiers sûr par lequel ils sont entrés en Suisse ;
  • Lorsqu’une expulsion immédiate n’est pas possible, il faut empêcher la disparition de ces migrants par une détention administrative, mesure justifiée au regard de la plausibilité de la menace terroriste.

L’UDC demande par ailleurs à la ministre de la Justice Karin Keller-Sutter de faire la lumière sur la provenance exacte des Afghans qui migrent illégalement en Suisse. Il existe un soupçon fondé qu’ils appartiennent à un ensemble de dizaines de milliers d’Afghans placés début septembre par les pays de l’OTAN dans les pays des Balkans (Kosovo, Macédoine du Nord et Albanie), afin de faire l’objet d’une procédure de vérification. Si ces soupçons s’avèrent exactes, ces personnes doivent alors être immédiatement expulsées en direction de ces balkaniques.

plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
20.01.2022, de Thomas Aeschi
La pression exercée par l'UDC depuis des années a porté ses fruits : le 26 mai 2021,... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Armée

La sécurité de la population.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel.031 300 58 58 – fax031 300 58 59 – E-Mail:info@udc.ch – PC:30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord