Participer
Communiqué de presse

Coopération internationale: le Conseil fédéral continue de verser de l’argent sans contrepartie

Le Conseil fédéral a approuvé aujourd’hui le message et le crédit-cadre de 11,35 milliards de francs pour la coopération internationale, c’est-à-dire la coopération au développement, la coopération…

Le Conseil fédéral a approuvé aujourd’hui le message et le crédit-cadre de 11,35 milliards de francs pour la coopération internationale, c’est-à-dire la coopération au développement, la coopération technique ainsi que l’aide financière et humanitaire durant les quatre années à venir. L’UDC exige que le versement des fonds d’aide au développement soit soumis à la condition que les pays bénéficiaires participent à la lutte contre l’immigration illégale en Suisse et appliquent effectivement les accords de réadmission. Il n’est plus tolérable que la Suisse soit dupe d’Etats qui acceptent volontiers notre argent, mais qui refusent de coopérer lorsque la Suisse veut renvoyer des requérants d’asile ou des immigrants clandestins originaires de ces pays. Les intérêts helvétiques doivent davantage être pris en compte, aussi dans le domaine de la coopération internationale.

L’UDC soutient les bons offices de la diplomatie, du CICR et du Corps d’aide humanitaire. Elle exige cependant que l’aide au développement soit liée à la conclusion et l’application d’accords de réadmission par les pays bénéficiaires afin que la Suisse puisse renvoyer les requérants d’asile refusés. La Tunisie et la coopération avec les pays de l’est, comme par exemple l’Albanie, le Kosovo ou la Serbie, sont des exemples choquants à ce propos. En janvier 2012, la Suisse a enregistré 319 demandes provenant de la seule Serbie alors que le Conseil fédéral avait déclaré en avril 2009 déjà la Serbie « pays sûr », c’est-à-dire pays où il n’existe pas de menace de persécution. Le Conseil national a approuvé une intervention parlementaire de l’UDC demandant que le versement de fonds humanitaires soit soumis à la condition d’une coopération plus efficace dans le domaine de l’asile. La balle est maintenant dans le camp du Conseil des Etats qui examinera cette motion durant cette session de printemps.

L’UDC identifie également un grand potentiel d’économie en ce qui concerne le versement de fonds aux bureaucraties multinationales sujettes à la corruption et dont les activités manquent de transparence. Cela fait des années que l’UDC demande que la Suisse concentre son aide au développement au niveau bilatéral plutôt que dans des opérations multilatérales. Voilà la seule manière de vérifier l’utilisation des fonds alloués et de prévenir la corruption.

Il est proprement incompréhensible pourquoi le Conseil fédéral refuse de lier l’aide internationale à la défense d’intérêts concrets de la Suisse. Seuls les pays acceptant de coopérer doivent pouvoir bénéficier de notre aide.

 

plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
15.05.2019
Le Conseil fédéral tente dans la précipitation d'atténuer les graves problèmes que posent la libre circulation des... lire plus
Journal du parti
partager l’article
14.05.2019, de Thomas Aeschi
La classe moyenne est le pilier de notre pays. Cela étant, les salaires stagnent en Suisse, tandis... lire plus
Journal du parti
partager l’article
14.05.2019, de Roland Rino Büchel
Les différentes commissions parlementaires ont terminé leurs auditions sur l‘Accord-cadre avec l’Union européenne. Le Conseil fédéral a... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord