Participer
Communiqué de presse

Croissance inacceptable des dépenses dans le budget 2018

L’UDC a pris acte du budget 2018 publié aujourd’hui. Une fois de plus, les dépenses de l’Etat augmentent massivement (+3,2 milliards de francs) par rapport à l’année précédente pour atteindre 71,9 milliards de francs. En 1990, la Confédération ne dépensait encore que 31,6 milliards de francs. Depuis cette année-là, les dépenses ont augmenté toujours plus rapidement. L’UDC se battra durant le prochain débat budgétaire pour qu’elles soient gelées au niveau de 2017.

L’UDC n’est pas d’accord avec les chiffres clés du budget 2018 de la Confédération. S’il en va selon le Conseil fédéral, l’expansion de l’Etat se poursuivra l’année prochaine sans ralentir. Par rapport au budget 2017, les dépenses augmentent de 3,2 milliards de francs (+4,9%) pour atteindre 71,99 milliards. Une fois de plus, le gouvernement fait un calcul si serré que les recettes fiscales en forte augmentation sont immédiatement utilisées pour financer des dépenses supplémentaires, si bien qu’il semble douteux que le frein à l’endettement puisse être respecté. L’UDC ne peut pas accepter cette nouvelle et forte hausse des dépenses ainsi que l’excédent structurel de 131 millions de francs qui est calculé de manière excessivement serrée.

L’UDC rappelle que la constante augmentation des dépenses fédérales (qui, exprimée en pour cent, dépasse souvent la croissance économique) menace à moyen ou à long terme la réduction de la dette, compromettant ainsi la croissance économique et la prospérité de la population.

L’UDC s’est donc fixé les objectifs suivants dans la perspective du prochain débat budgétaire au Parlement:

  1. geler immédiatement et durablement les dépenses de l’Etat et les plafonner au niveau du budget 2017;
  2. les dépenses doivent en priorité être réduites dans les domaines de l’asile, de l’aide au développement, de la culture, du social ainsi que de la recherche et du développement, autant de secteurs qui ont connu une forte croissance durant les dix dernières années.
  3. stabiliser l’effectif du personnel fédéral à 35 000 équivalents plein-temps au maximum et stopper les augmentations quasi automatiques des salaires;
  4. respecter strictement le frein à l’endettement;
  5. les dépenses liées doivent enfin être baissées pour augmenter la marge de manœuvre du Parlement concernant les dépenses de l’Etat.

En raison de la forte augmentation des recettes fiscales et dans le but de décharger l’économie, l’UDC proposera dans le cadre de la procédure de consultation sur le projet fiscal 17 de baisser le taux d’imposition des bénéfices de 8,5 à 7,5%. Grâce aux effets dynamisants que l’on peut attendre d’une telle mesure, la baisse passagère des recettes fiscales sera à moyen ou à long terme plus que compensée, comme l’indiquent les expériences faites dans le passé.

partager l’article
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
18.04.2019
La bien-pensance arrogante de la gauche se moque de l'Etat de droit : la majorité socialo-écologiste, qui... lire plus
éditorial
partager l’article
17.04.2019, de Yvan Perrin
Le concept sécuritaire européen a fait faillite et c'est ce même dispositif qu'on voudrait nous obliger à... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
16.04.2019
La commission de l'économie du Conseil national (CER-CN) demande au Conseil fédéral de rouvrir les négociations avec... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord