Participer
Communiqué de presse

Croissance inquiétante du chômage à la suite de l’immigration de masse

Alors que les autorités fédérales ne cessent de vanter les prétendus bienfaits de l’immigration et de la libre circulation des personnes, les statistiques comme l’enquête suisse sur la population active dressent un tableau fort différent de la situation. Les chiffres comparables du Bureau international du travail (BIT) indiquent une nouvelle augmentation du chômage en Suisse, voire de véritables bonds du nombre de personnes en quête de travail dans certains groupes d’étrangers. Evincés de leurs emplois par des étrangers UE, les ressortissants de pays tiers affichent aujourd’hui un chômage de 15%! Mais ce taux atteint également 6 à 8% chez les personnes provenant de certains pays UE. En outre, un chômage de 10,4% chez les jeunes doit donner à réfléchir.

Alors que les autorités fédérales ne cessent de vanter les prétendus bienfaits de l’immigration et de la libre circulation des personnes, les statistiques comme l’enquête suisse sur la population active dressent un tableau fort différent de la situation. Les chiffres comparables du Bureau international du travail (BIT) indiquent une nouvelle augmentation du chômage en Suisse, voire de véritables bonds du nombre de personnes en quête de travail dans certains groupes d’étrangers. Evincés de leurs emplois par des étrangers UE, les ressortissants de pays tiers affichent aujourd’hui un chômage de 15%! Mais ce taux atteint également 6 à 8% chez les personnes provenant de certains pays UE. En outre, un chômage de 10,4% chez les jeunes doit donner à réfléchir.

La Confédération aime depuis quelques années à mettre en évidence l’augmentation du nombre d’actifs en Suisse, mais elle tait soigneusement la progression du chômage qui est parfois massive. Les derniers chiffres comparables au niveau international sont pourtant effrayants: en Suisse, plus d’un étranger sur sept provenant d’un pays non membre de l’UE est aujourd’hui au chômage (situation à la fin du 3e trimestre 2013). En l’espace d’un an, ce taux a passé de 11,7 à 15%, et cela dans une situation conjoncturelle stable. Ce développement indique que de plus en plus de ressortissants de pays tiers sont évincés de leurs postes de travail par des nationaux UE et finissent donc dans l’assurance-chômage ou à l’assistance sociale. Mais le chômage est également élevé – environ 6% – chez les citoyens UE/AELE.

Cela signifie en clair qu’aujourd’hui environ 218 000 personnes sont en quête d’un emploi en Suisse, dont près de la moitié des étrangers. Jamais durant les dix années précédant l’introduction de la libre circulation des personnes le chômage n’a été aussi élevé en Suisse (en considérant toujours le mois de juin). En juin 2002, donc juste avant la mise en place de la libre circulation des personnes, 48 700 étrangers étaient sans emploi en Suisse, aujourd’hui ils sont plus que deux fois plus nombreux. Les taux de chômage actuels approchent donc des valeurs records qui ont suivi la dernière crise, mais ils n’étaient jamais plus élevés qu’aujourd’hui durant les vingt ans écoulés.

Cette situation déjà tendue aujourd’hui s’aggravera sans doute massivement si la situation conjoncturelle se dégrade. Il est donc plus important que jamais de revenir à une immigration contrôlée comme l’exige l’initiative populaire "contre l’immigration de masse".

plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
16.01.2019, de Ueli Maurer
Journal du parti
partager l’article
16.01.2019, de Adrian Amstutz
La Confédération dépense toujours plus pour l’étranger et toujours moins pour les Suissesses et les Suisses. Il... lire plus
Journal du parti
partager l’article
16.01.2019, de Yves Nidegger
Chaque année, des millions de francs sont versés dans la zone euro au titre d’allocations familiales. Il... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique de l'économie

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie

Politique des transports

Se déplacer librement sans obstacle chicanier

Politique agricole

Pour une production indigène

Politique Environnementale

Un environnement intact pour nous et nos descendants

Politique de la santé

Qualité grâce à la concurrence

Défense nationale

Pour la sécurité du pays et de ses habitants

Politique extérieure

Indépendance et autodétermination

Politique des étrangers

Limiter l’immigration

Propriété

Contre l’expropriation, pour la protection de la sphère privée

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Recommander cette page par E-Mail


Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord