Participer
Communiqué de presse

Des centaines de millions de francs pour la campagne de l’Etat contre l’initiative de limitation

Le Conseil fédéral admet certes que la libre circulation des personnes pose des problèmes, mais au lieu de gérer enfin lui-même l’immigration, il crée une nouvelle institution sociale pour des centaines de millions de francs de crainte de voir acceptée l’initiative de limitation. Et qui financera cette rente-pont pour les chômeurs âgés? Les contribuables, bien entendu. Pour les Suissesses et les Suisses, cette campagne de votation menée par le Conseil fédéral sera la plus chère de tous les temps.

L’immigration incontrôlée, notamment à cause de l’accord de libre circulation des personnes avec l’UE, est une grave menace pour les travailleurs âgés de Suisse. Les entreprises les remplacent de plus en plus souvent par de la main-d’œuvre étrangère jeune et bon marché. Le Conseil fédéral a compris le problème et craint qu’il ne contribue à faire accepter l’initiative de limitation. Mais au lieu de s’attaquer à la racine du mal, donc de gérer de manière autonome l’immigration, il préfère le masquer avec des masses d’argent.

Cette nouvelle rente est contreproductive et fera exploser les coûts
Avec cet argent, le Conseil fédéral veut créer une nouvelle institution sociale, une rente-pont pour les chômeurs âgés. C’est oublier le principe libéral de base: le travail avant la rente. Cette rente-pont coûtera des centaines de millions de francs d’argent des contribuables, mais restera tout de même sans effet. Les entreprises pourront ainsi licencier encore plus facilement leurs employés âgés pour les remplacer par des jeunes étrangers moins chers. La facture devra comme de coutume être réglée par la classe moyenne laborieuse et la jeune génération qui devront cotiser encore plus pour assurer l’AVS et les caisses de pension.

La plus chère campagne de votation financée par les contribuables
Avec cette décision le Conseil fédéral provoque non seulement une nouvelle explosion des charges sociales, mais lance aussi la campagne de votation la plus chère jamais financée par les contribuables. Cette inefficace rente-pont sert en effet en premier lieu à appâter les Suissesses et les Suisses avant la votation sur l’initiative de limitation.

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Exposé
partager l’article
11.08.2020, de Marco Chiesa
En acceptant la libre circulation des personnes nous avons abandonné le modèle à succès qui a fait... lire plus
Exposé
partager l’article
11.08.2020, de Céline Amaudruz
Le 9 février 2014, peuple et cantons ont accepté une initiative UDC visant à reprendre le contrôle... lire plus
Exposé
partager l’article
11.08.2020, de Marcel Dettling
8’000 à 10'000 immigrants au maximum par an viendraient en Suisse grâce à la libre circulation des... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Agriculture

Pour une production indigène.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord