Participer
Communiqué de presse

Des chiffres record dans le secteur de l’asile indiquent l’urgence d’agir

Les chiffres publiés aujourd’hui sur le secteur de l’asile pour la fin du mois de juin annoncent que la Suisse s’achemine vers un nouveau record. 14 430 demandes d’asile ont été déposées durant le…

Les chiffres publiés aujourd’hui sur le secteur de l’asile pour la fin du mois de juin annoncent que la Suisse s’achemine vers un nouveau record. 14 430 demandes d’asile ont été déposées durant le premier semestre de cette année. Le résultat du deuxième trimestre 2012 dépasse de 30% celui de la même période de l’année précédente. Ces chiffres indiquent l’urgence qu’il y a à agir dans ce domaine. Il faut que le Conseil des Etats examine rapidement et rigoureusement la révision en cours de la loi sur l’asile. Les partis du centre PLR et PDC, qui se sont récemment profilés par une ligne prétendument « dure », sont maintenant appelés à faire la preuve par l’acte afin que le Conseil des Etats ne dilue pas une fois de plus cette réforme.

Cette augmentation rapide des demandes d’asile montre aussi que la Suisse est beaucoup trop attractive pour les réfugiés économiques et autres abuseurs du droit d’asile. Si les choses évoluent comme jusqu’ici, la Suisse atteindra fin 2012 le nombre de demandes le plus élevé depuis 1999. Les chiffres détaillés reflètent les problèmes non résolus dans le domaine de l’asile. Une fois de plus, la majorité des demandes déposées durant le deuxième trimestre proviennent d’Erythréens (1275 demandes) à cause du problème des objecteurs de conscience qui attend toujours une solution. Il est frappant de constater que les Tunisiens viennent en troisième position (611 demandes) alors que les troubles de la révolution sont dépassées depuis longtemps et que la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga ne rate pas une occasion pour se vanter d’avoir conclu au printemps dernier un accord sur la migration avec ce pays nord-africain.

Un test pour les partis du centre

Durant la dernière session de printemps, le Conseil national, pressé par l’UDC, a durci la révision en cours de la loi sur l’asile dans différents domaines.
Les points suivants étaient particulièrement importants du point de vue de l’UDC:

  • les objecteurs de conscience n’ont plus la qualité de réfugiés.
  • les motifs subjectifs survenus après la fuite (par ex., une activité politique en Suisse) ne donnent pas droit à la qualité de réfugié.
  • il n’est plus possible de déposer des demandes dans les ambassades suisses.
  • les requérants d’asile ne reçoivent par principe que de l’aide d’urgence.
  • les demandes de reconsidération et les demandes multiples sans nouveau motif sont classées sans autre forme de procès. 
  • trois motions ont été déposées à la demande de l’UDC par la commission compétente du Conseil national:
    • mandat donné au Conseil fédéral d’ouvrir des négociations avec l’Italie en vue d’un accord « fast track » pour accélérer la réadmission des cas Dublin
    • renforcement des contrôles frontaliers si l’accord de Dublin n’est pas respecté
    • indemnisation des communes abritant un centre d’accueil avec un forfait pour garantir la sécurité.

Malheureusement, l’UDC n’a pas réussi à trouver des majorités pour d’autres améliorations importantes, notamment en ce qui concerne l’accélération des procédures et mesures contre des requérants d’asile récalcitrants et criminels.

Disposant de la majorité des sièges au Conseil des Etats, les partis du centre PLR et PDC doivent maintenant annoncer la couleur. Ces dernières semaines ils ont attiré l’attention des médias et du public en exigeant un durcissement de la loi sur l’asile. On verra bientôt si ces prises de position étaient sincères ou pure propagande.

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
15.08.2019
La Confédération annonce une fois de plus une baisse du nombre de demandes d'asile. Pure propagande, car... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
29.05.2019
Le Conseil fédéral a approuvé un concept permettant l'accueil direct de grands groupes de réfugiés. L'UDC s'oppose... lire plus
éditorial
partager l’article
06.05.2019, de Thomas Matter
L'immigration incontrôlée en Suisse pose de plus en plus de problèmes. Il reste aux Suissesses et aux... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord