Participer
Communiqué de presse

Direction générale de la SSR: choix personnel incompréhensible

L’UDC est à la fois surprise et irritée par la nomination du nouveau directeur général de la SSR. Les motivations qui ont conduit à ce choix ne sont objectivement pas défendables. Avec la personne…

L’UDC est à la fois surprise et irritée par la nomination du nouveau directeur général de la SSR. Les motivations qui ont conduit à ce choix ne sont objectivement pas défendables. Avec la personne de Roger de Weck, c’est une personne idéologiquement très marquée qui prend la tête de la SSR. Roger de Weck est un des partisans les plus acharnés de l’adhésion de la Suisse à l’UE. Il ne rate pas une occasion pour exprimer publiquement son hostilité primaire à l’égard de l’UDC. En fait, on serait en droit de s’attendre à ce que le nouveau patron de la SSR possède avant tout les qualités d’un chef d’entreprise, d’un homme capable de s’attaquer sans œillères idéologiques aux grands défis que doit relever la SSR. Il s’agit notamment d’assainir les finances de cette institution sans augmenter les redevances radio/TV. Le nouveau directeur de la SSR a aussi pour tâche de veiller à un niveau élevé du service public tout en débarrassant les programmes de productions inutiles au niveau de l’information et de la culture. L’UDC invitera Monsieur de Weck dans les semaines à venir à un entretien en lui demandant de clarifier sa position dans des questions politiques et de gestion d’entreprise ainsi que face à l’UDC.

La SSR est censée jouer un rôle central dans la formation de l’opinion publique en Suisse. Le choix du directeur général de cette institution comporte donc une importante composante politique. Dans la perspective de cette élection, l’UDC s’est engagée pour que cette nomination se fasse non pas uniquement selon des critères politiques, mais aussi sur la base de considérations entrepreneuriales. La SSR a en effet de grands défis à relever. On attend depuis longtemps des réformes fondamentales, soit en particulier la concentration des activités sur le mandat-clé donné à la SSR.

Face à ces exigences objectives, la nomination de Roger de Weck est irritante. De Weck s’est manifesté jusqu’ici comme un observateur et commentateur à forte empreinte idéologique. Il fait partie des partisans les plus acharnés de l’adhésion de la Suisse à l’UE; il est membre fondateur du « Club helvétique » qui vise à restreindre les droits populaires et qui cherchait notamment à faire invalider l’initiative populaire pour l’expulsion des étrangers criminels; toutes les occasions lui sont bonnes pour exprimer son profond mépris à l’égard de l’UDC. En revanche, Roger de Weck aurait du mal à présenter un bilan convaincant de chef d’entreprise. En résumé, Roger de Weck n’est certainement pas qualifié pour occuper cette fonction importante. L’UDC l’invitera néanmoins dans les semaines à venir pour un entretien.

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
02.07.2019
La révision de la loi sur la radio et la télévision (LRTV) a été approuvée d'extrême justesse... lire plus
éditorial
partager l’article
12.02.2019, de Gregor Rutz
Les discussions sur la justification et le montant de l'impôt médiatique ne cessent depuis que la révision... lire plus
Consultation
partager l’article
25.10.2018
L'UDC reconnaît le besoin des entreprises de disposer d'une structure de réseau et d'information fonctionnant parfaitement. Elle... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Agriculture

Pour une production indigène.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord