Participer
Communiqué de presse
Conférence de presse de 15. août 2006

Dix commandements pour assainir le budget d’état

Le Conseil fédéral présentera la semaine prochaine le budget 2007 qui prévoit certes un excédent de recettes de 900 millions de francs, mais qui n’arrête pas pour autant l’endettement de la caisse…

(UDC) Le Conseil fédéral présentera la semaine prochaine le budget 2007 qui prévoit certes un excédent de recettes de 900 millions de francs, mais qui n’arrête pas pour autant l’endettement de la caisse fédérale. La Confédération continue de dépenser plus d’argent qu’elle en encaisse. Cela ne peut pas continuer ainsi. L’UDC présente donc un document stratégique de politique financière qui se conclut par dix commandements pour l’assainissement du budget fédéral. Elle invite le Conseil fédéral et les autres partis politiques à concrétiser ces mesures avant les élections 2007. L’allègement du fardeau fiscal grevant les classes moyennes et la réduction des interventions étatiques sont au cœur de ces propositions.

Il a fallu la pression permanente de l’UDC pour que la Confédération s’impose enfin un frein à l’endettement et deux programmes d’allègement budgétaires. Depuis que l’UDC occupe deux sièges au Conseil fédéral, le gouvernement examine plus concrètement la nécessité d’assainir les finances de la Confédération. Mais il manque toujours de rigueur dans ses décisions de politique financière. L’excédent positif budgétisé pour 2007 n’est en effet pas le résultat de mesures de consolidation du côté des dépenses, mais avant tout le fruit d’une conjoncture économique favorable. Bien qu’elle ait adopté le nouveau modèle comptable, la Confédération pratique toujours une comptabilité « à double fond » via le compte des résultats. Il en ressort que la Confédération continue de dépenser plus d’argent qu’elle en gagne malgré l’excédent de recettes affiché dans le compte financier, si bien que l’endettement persiste.

L’UDC s’oppose de toutes ces forces à cette politique déficitaire. Elle exige un renforcement de la responsabilité individuelle, la concentration de l’Etat sur ses tâches essentielles et l’abandon de l’onéreux système de l’arrosoir dans le domaine social. La Confédération doit enfin équilibrer ses finances et rembourser ses dettes. Compte tenu du développement positif de l’économie et des obligations financières qui attendent la Confédération (à elles seules, les institutions sociales exigeront un financement supplémentaire qui menace d’atteindre 40 milliards de francs d’ici à 2030), il est urgent de prendre de nouvelles mesures de consolidation. Les classes moyennes doivent être déchargées. L’Etat doit absolument renoncer à prélever de nouveaux impôts, taxes et redevances. Aujourd’hui déjà, les contribuables suisses travaillent chaque année jusqu’au 3 juillet uniquement pour satisfaire la boulimie de l’Etat.

L’UDC invite le Conseil fédéral et les autres partis politiques à participer à cet effort et à réaliser les mesures proposées avant les élections 2007. En octobre 2007, les électrices et les électeurs pourront alors décider à quels politiciens et à quels partis ils entendent donner leur confiance.

Berne, 15 août 2006

plus sur le thème
Consultation
partager l’article
05.08.2019
Le Conseil fédéral a été chargé par le biais de la motion 15.3416 de la conseillère nationale... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
03.07.2019
Le Conseil fédéral a présenté aujourd'hui ses propositions pour la réforme de l'AVS. L'UDC salue l'adaptation de... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord