Participer
Communiqué de presse

Economiesuisse brade les valeurs fondamentales de la Suisse

L’UDC est consternée devant le soutien que l’association economiesuisse apporte à l’accord institutionnel Suisse-UE. L’organisation faîtière de l’économie helvétique est manifestement prête à vendre l’âme de la Suisse pour réaliser quelques bénéfices supplémentaires.

L’organisation faîtière economiesuisse a annoncé aujourd’hui dans le cadre de sa conférence de presse annuelle qu’elle invitait le Conseil fédéral à signer le projet d’accord-cadre avec l’UE. Ce traité est important, affirme cette organisation, parce qu’il garantit aux entreprises suisses un « accès sans discrimination au marché intérieur européen ». Une garantie qui, en réalité, ne vaut pas le papier sur lequel elle est écrite.

Premièrement, economiesuisse ignore délibérément que le refus arbitraire de l’UE d’accorder l’équivalence à la bourse suisse n’est absolument pas réglé par la signature de l’accord-cadre. Pire, en signant ce traité, la Suisse se livre pieds et poings liés à l’arbitraire politique de Bruxelles. En signant cet accord, la Suisse se soumet aux sanctions de l’UE, telles qu’elles sont explicitement prévues dans l’article 10 al. 6 de l’accord-cadre, et place son sort dans les mains de l’UE.

Deuxièmement, l’UE brandit dans cet accord non seulement la menace de la clause de la guillotine, mais même celle d’une super-guillotine: si la Suisse devait un jour oser décider contre la volonté de l’UE, l’UE serait légitimée de résilier des accords bilatéraux. Concrètement, l’UE pose un pistolet sur la tempe des Suisses avant de leur demander leur avis.

Economiesuisse affaiblit la position du Conseil fédéral dans les négociations
economiesuisse a certes entre-temps fini par admettre que l’accord institutionnel posait des problèmes à la Suisse dans plusieurs domaines et demande donc que ces aspects soient clarifiés. On ne comprend cependant pas pourquoi economiesuisse ne critique pas les problèmes principaux de l’accord-cadre, par exemple la reprise automatique de droit UE par la Suisse, ce que cette organisation semble manifestement accepter. Il est par ailleurs totalement naïf de croire que l’UE accepte de nouvelles négociations alors qu’on ne laisse planer aucun doute sur sa volonté de signer l’accord dans n’importe quelles conditions.

Il est clair aux yeux de l’UDC que le procédé d’economiesuisse affaiblit la position du Conseil fédéral dans les négociations. Cette organisation n’hésite pas à sacrifier des valeurs fondamentales comme la liberté, la sécurité et la prospérité de la Suisse pour obtenir quelques bénéfices supplémentaires.

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
16.04.2019
La commission de l'économie du Conseil national (CER-CN) demande au Conseil fédéral de rouvrir les négociations avec... lire plus
Consultation
partager l’article
01.04.2019
L'UDC refuse le projet de loi fédérale sur l'approbation des accords de libre-échange, car il constitue une... lire plus
Consultation
partager l’article
01.04.2019
Le projet d'accord institutionnel entre la Suisse et l'Union européenne viole des valeurs et des intérêts élémentaires... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Agriculture

Pour une production indigène.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord