Participer
Communiqué de presse

Engagez-vous pour la Suisse, Madame la Présidente de la Confédération!

Comme prévu, la Commission UE a décidé aujourd’hui de ne reconnaître que temporairement la bourse suisse. La seule chose que sait faire la majorité du Conseil fédéral face à cet affront, c’est réagir par un silence consterné. Le point de presse que vient de tenir le Conseil fédéral illustre la faiblesse du gouvernement. La présidente de la Confédération, Doris Leuthard, ayant dans sa naïveté mal jugé la situation lors de sa rencontre secrète et promis dans la précipitation un cadeau de plus d’un milliard de francs pour la cohésion et la conclusion d’un accord-cadre, l’UE tente évidemment de profiter de la faiblesse d’un gouvernement et de diplomates suisses dépassés par les événements. Bruxelles veut par cet accord-cadre inacceptable forcer la Suisse de reprendre automatiquement du droit UE et d’accepter les décisions de juges étrangers. Si les conseillers fédéraux ne s’éveillent pas aujourd’hui et s’ils ne prennent pas enfin des mesures contre cette discrimination flagrante de la Suisse par une bureaucratie UE arbitraire et imprévisible, quand sauront-ils défendre l’indépendance et la liberté de notre pays?

L’UDC invite le Conseil fédéral à faire enfin preuve de fermeté et d’esprit de décision:

  1. il faut communiquer clairement à l’UE que la conclusion d’un accord-cadre, qui supprime en réalité notre démocratie directe, doit être approuvée par le souverain, si bien qu’elle n’a aucune chance;
  2. ladite « contribution à la cohésion » de 1,3 milliard de francs pour les Pays de l’Est doit être refusée. Connaissant une reprise économique vigoureuse, ces pays n’ont pas besoin de ces fonds.
  3. toute participation facultative aux programmes de réinstallation des migrants en provenance d’Etats UE doit être immédiatement suspendue;
  4. la suppression du droit de timbre ne doit pas être envisagée, mais immédiatement réalisée;
  5. la conduite des négociations avec l’UE doit être immédiatement renouvelée, renforcée et engagée à s’employer exclusivement pour les intérêts de la Suisse.

Enfin, la présidente de la Confédération Doris Leuthard doit répondre de ses actions devant le peuple suisse et s’engager enfin publiquement pour les intérêts de notre pays. Le temps des phrases creuses et des demi-vérités est définitivement révolu.

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
21.01.2020
Dans le contexte du pacte de l'ONU pour les migrations, l'UDC exige que le Conseil fédéral soit... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
13.01.2020
Selon divers comptes rendus de la presse, le président turc Recep Tayyip Erdogan a prononcé lors d'une... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
18.12.2019
L'accord de Schengen et avec lui le principe UE des frontières ouvertes ont apporté à la Suisse... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Armée

La sécurité de la population.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord