Participer
Communiqué de presse

Fondation d’un Comité des migrants pour l’initiative sur le renvoi

Le Comité des migrants pour l’initiative sur le renvoi s’est présenté aujourd’hui aux médias lors d’une manifestation à Lucerne. L’orateur invité, le conseiller national Adrian Amstutz, s’est…

Le Comité des migrants pour l’initiative sur le renvoi s’est présenté aujourd’hui aux médias lors d’une manifestation à Lucerne. L’orateur invité, le conseiller national Adrian Amstutz, s’est prononcé sur le thème « Etrangers bien intégrés et initiative sur le renvoi ». Soumis au souverain le 28 novembre prochain, l’initiative sur le renvoi est une évidence pour les migrants en Suisse. Celles et ceux qui abusent de l’hospitalité suisse en violant les règles et en devenant criminels doivent quitter le pays.

Nombre de citoyennes et de citoyens ne se sentent plus en sécurité en Suisse. Non seulement des personnes âgées et des femmes n’osent plus sortir seuls le soir dans la rue, mais les jeunes aussi craignent les harcèlements et les bagarres qui sont devenus chose courante. Près de la moitié des délits commis en Suisse sont le fait d’étrangers. La part des délinquants étrangers atteint 59% pour les homicides intentionnels et même 62% pour les viols. Il y a également une disproportion d’étrangers dans les affaires d’abus sociaux. Cette situation n’est plus acceptable pour le Comité des migrants.

Les migrants exigent que les étrangers, qui violent gravement les lois suisses, donc qui tombent dans la criminalité et abusent grossièrement de l’hospitalité de leur pays d’accueil, ne puissent pas rester en Suisse. Ils sont bien placés pour savoir qu’aucun pays au monde ne tolère de pareils comportements. Les étrangères et les étrangers vivant en Suisse sont eux aussi les victimes de crimes et des violences. Ils n’acceptent plus de devoir se justifier à cause de la criminalité de quelques malfaiteurs étrangers et d’en subir le contrecoup. De nombreux étrangers souhaitent ardemment que la Suisse durcisse d’une manière générale son attitude à l’égard des criminels. L’expulsion des criminels étrangers dangereux est un pas dans cette direction.

Les membres du Comité des migrants pour l’initiative sur le renvoi sont persuadés que tant les Suisses que les étrangers profiteraient de l’acceptation de cette initiative qui contribuerait à rétablir la sécurité en Suisse.

Lucerne, 5 novembre 2010

Adhérez aujourd’hui encore au Comité des étrangers pour l’initiative sur le renvoi:

Comité des étrangers pour l’initiative sur le renvoi
Yvette Estermann, conseillère nationale
Bergstrasse 50 A
6010 Kriens
yvette@estermann-dr.ch

 
Plus d’informations

www.neue-heimat.ch

 

plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
10.09.2019
La Suisse compte actuellement déjà 8,5 millions d'habitants. Durant les 11 ans écoulés, la population de notre... lire plus
Journal du parti
partager l’article
09.09.2019
Depuis l’introduction de la libre circulation des personnes, nous n’avons plus été en mesure de décider par... lire plus
Journal du parti
partager l’article
09.09.2019
Compte tenu de leur part à la population totale, les migrants affichent un taux de criminalité et... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord