Participer
Communiqué de presse

gastrosuisse et la CCI Thurgovie disent non à l’augmentation de la TVA

Le 27 septembre 2009 le peuple suisse vote sur une augmentation de la TVA à 8%. Le comité qui combat cette hausse d’impôt vient de recevoir un soutien supplémentaire de l’économie.

Comité interpartis « contre l’augmentation de la TVA »

Le 27 septembre 2009 le peuple suisse vote sur une augmentation de la TVA à 8%. Le comité qui combat cette hausse d’impôt vient de recevoir un soutien supplémentaire de l’économie.

Le comité interpartis « contre l’augmentation de la TVA » reçoit un important soutien de l’économie. L’association GastroSuisse a annoncé aujourd’hui qu’elle allait combattre ce projet. L’organisation leader suisse du secteur de la restauration et de l’hôtellerie s’oppose à ce que cette branche soit une nouvelle fois désavantagée. Klaus Künzli, président central de GastroSuisse, a décidé d’adhérer immédiatement à la coprésidence du comité interpartis qui défend le non.

Une opposition à la hausse de la TVA s’est également formée dans le canton de Thurgovie. A côté du président de l’Union des arts et métiers du canton de Thurgovie, le député radical au Grand Conseil Peter Schütz, le président de la Chambre du commerce et de l’industrie (CCI) de Thurgovie a également décidé de combattre ce projet nocif pour l’économie (« Thurgauer Zeitung » du 15 juillet 2009). Peter Schifferle, président de la CCI Thurgovie, critique sévèrement cette hausse de la TVA en déclarant: « L’AI doit d’abord être assainie à fond. » Un non au projet ouvre la voie vers cet objectif. Le Conseil fédéral et le Parlement, a-t-il ajouté, ont choisi la solution de facilité en optant pour une augmentation des impôts au lieu d’assainir complètement l’AI.

Le comité interpartis se réjouit de ce soutien venu de l’économie et il espère que d’autres associations et entreprises aient assez de sens des responsabilités pour s’opposer à l’attitude hostile à l’économie adoptée par economiesuisse. Une augmentation des impôts en période de récession réduit fortement la consommation par habitant; le développement économique en est freiné et les entreprises ont moins d’argent à investir. En fin de compte, des emplois devront être supprimés et il restera aux citoyens toujours moins d’argent pour vivre.

Pour une famille de quatre personnes, la hausse projetée de la TVA signifie qu’il reste à la fin de l’année 1000 francs de moins dans la caisse du ménage. Au total, 1,2 milliard de francs seront enlevés à la population chaque année. De plus, cinq milliards seront transférés de l’AVS à l’AI. Il n’y a donc qu’une seule réponse à donner le 27 septembre 2009: un non clair et net à la hausse de la TVA de 7,6 à 8%.

Berne, 16 juillet 2009

plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
16.08.2019
La Commission des institutions politiques du Conseil national (CIP-CN) refuse de contrôler l'immigration et veut maintenir le... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
13.08.2019
Compte tenu de leur part à la population totale, les migrants affichent un taux de criminalité et... lire plus
Conférence de presse
partager l’article
13.08.2019
Compte tenu de leur part à la population totale, les migrants affichent un taux de criminalité et... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord