Participer
Communiqué de presse

Groupe UDC: halte aux salaires excessifs dans les entreprises fédérales – non à la révision du Code de procédure pénale

Le groupe parlementaire fédéral de l’UDC a décidé aujourd’hui à l’unanimité

– de soutenir la motion 16.438 « Entreprises fédérales et entreprises liées à la Confédération. Pour des rétributions appropriées et pour la fin des salaires excessifs » et

– de refuser la révision du Code de procédure pénale (CPP) qu’il juge inappropriée.

Les rémunérations des cadres dirigeants et membres des conseils d’administration des entreprises proches de la Confédération ont augmenté à tel point que les CEO de Swisscom et des CFF gagnent plus qu’un conseiller fédéral. Ces salaires n’ont plus aucun rapport avec les tâches et prestations réelles des bénéficiaires. Le groupe UDC a donc décidé d’apporter son soutien à la motion 16.438 qui exige de mettre fin à ces excès salariaux. Cette intervention est d’autant plus justifiée que les cadres supérieurs de ces entreprises profitent déjà d’excellentes prestations de la caisse de pension et de bien d’autres avantages.

Le groupe UDC suit l’argumentation de la Commission des institutions politiques (CIP) qui réclame une modification de la loi sur le personnel de la Confédération. Elle propose que la rémunération versée aux cadres dirigeants ou aux membres du conseil d’administration des sept plus grandes entreprises de la Confédération soit limitée à un million de francs par an. Cette règlementation doit aussi s’appliquer à Swisscom. De plus, il doit être interdit de verser des indemnités de départ aux cadres supérieurs de la Confédération.

La révision du CPP n’apporte aucune amélioration

Une révision du Code de procédure pénale (CPP) serait certes nécessaire, notamment parce que sa version actuelle ne permet pas aux autorités judiciaires d’assumer véritablement leurs tâches. La dernière réforme du CPP a en effet renforcé massivement la protection des délinquants, compliqué les enquêtes sur les délits et alourdi massivement les charges administratives de la police. Ce régime force les agents de police de passer toujours plus de temps au bureau au lieu de veiller à l’ordre et à la sécurité dans les rues.

Pour l’UDC, une révision du CPP doit réduire les charges bureaucratiques, personnelles et financières et adapter les prescriptions qui, dans la pratique, compliquent, voire empêchent la lutte contre la criminalité. La révision présente n’apportant aucune amélioration dans ce sens, le groupe UDC a décidé aujourd’hui à l’unanimité de demander son renvoi.

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
15.10.2021
L’UDC lance conjointement avec sa section jeunes sa campagne contre le durcissement de la loi Covid-19. Lors... lire plus
Exposé
partager l’article
15.10.2021, de Marco Chiesa
L’UDC appelle le peuple suisse à voter NON à la loi Covid extrême le 28 novembre prochain.... lire plus
Exposé
partager l’article
15.10.2021, de Candidat Conseil national David Trachsel
Nous voulons que notre société soit à nouveau unie et en paix. Subordonner le peuple à un... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel.031 300 58 58 – fax031 300 58 59 – E-Mail:info@udc.ch – PC:30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord