Participer
Communiqué de presse

Halte à la brutalité et la violence des jeunes

La juridiction molle et la politique du lasser-faire des partis du centre-gauche ont des conséquences dramatiques: la délinquance chez les jeunes et les crimes violents ne cessent de progresser…

(Femmes UDC) La juridiction molle et la politique du lasser-faire des partis du centre-gauche ont des conséquences dramatiques: la délinquance chez les jeunes et les crimes violents ne cessent de progresser. Les atteintes à l’intégrité physique dans les cours de récréation des écoles font presque partie du quotidien et le nombre de délits sexuels commis par des jeunes a battu un nouveau record l’an passé.

Les condamnations trop légères et la confortable politique du laisser-faire des partis du centre-gauche ont des conséquences dramatiques. De plus, nous souffrons des effets d’une immigration incontrôlée depuis de nombreuses années. La sécurité des jeunes et des enfants n’est plus garantie en Suisse.

Les attaques de jeunes contre d’autres jeunes et les méfaits de bandes de jeunes font partie du quotidien. Les victimes se font systématiquement tabasser même quand elles sont déjà couchées au sol.

Un délit sexuel est commis par des jeunes en Suisse près d’un jour sur quatre. Les viols de fillettes à Rhäzuns, à Steffisburg et la récente affaire de Zurich doivent avoir des conséquences. Les partis politiques et les services publics concernés ne doivent pas tolérer plus longtemps cette situation alarmante pour la sécurité des enfants et des jeunes.

Les Femmes UDC demandent donc:

  1. une stricte interdiction de la violence dans les écoles, si nécessaire avec l’aide de la police.
  2. les autorités scolaires doivent soutenir les enseignants dans la poursuite et la punition des coupables.
  3. le droit pénal des mineurs doit être durci. L’exécution des peines doit avoir un effet plus dissuasif
  4. les malfaiteurs mineurs étrangers incorrigibles doivent être renvoyés de Suisse avec leurs familles.
  5. un renversement de la politique familiale: il faut encourager non pas les structures d’accueil extrafamiliales pour les enfants, mais les familles qui assument leurs responsabilités en gardant leurs enfants à domicile.

Berne, 17 novembre 2006

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
04.12.2019, de Céline Amaudruz
Schengen – le concept de l ‘UE avec des frontières ouvertes a échoué. C ‘est ce que... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
26.09.2019
L'UDC est consternée devant la décision du Conseil des Etats de refuser l'initiative "Oui à l'interdiction de... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
17.09.2019
Réuni en séance aujourd'hui, le groupe parlementaire UDC s'est prononcé à l'unanimité pour l'initiative populaire "Oui à... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Armée

La sécurité de la population.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord