Participer
Communiqué de presse

Halte à l’endettement public

L’UDC considère les mesures d’allègement budgétaire proposées par le Conseil fédéral comme insuffisantes. Tout au plus ces propositions peuvent-elles être considérées comme un programme d’…

(UDC) L’UDC considère les mesures d’allègement budgétaire proposées par le Conseil fédéral comme insuffisantes. Tout au plus ces propositions peuvent-elles être considérées comme un programme d’augmentation de l’efficience. Elles ne permettent en tous cas pas de résoudre les problèmes financiers structurels de la Confédération. L’UDC invite donc le Conseil fédéral à économiser un milliard de francs de plus dans son programme d’allègement budgétaire. Des mesures concrètes apportant des économies d’au moins 10% doivent être définitivement approuvées par le parlement, le peuple et les cantons d’ici à la fin de cette législature au plus tard.

Alors que les dépenses de la Confédération se limitaient encore à 30,1 milliards de francs en 1990, elles ont dépassé 50 milliards de francs en 2002. Du plus, la dette fédérale a triplé durant cette même période pour atteindre 124 milliards de francs. Cette situation désastreuse est le résultat de la politique dépensière du PS, du PDC et du PRD. La Suisse est proche de la ruine financière.

Le Conseil fédéral dispose encore d’un grand potentiel d’économie dans la planification de l’abandon de tâches ainsi que dans les tâches transversales. L’UDC demande donc que la Confédération renonce au nombreux services et prestations inutiles tels que Bureau de l’égalité, OSEC, OFEFP, EnergieSuisse, Ecoles sur Internet, Présence Suisse, Pro Helvetia, navigation maritime, logement, surveillance des prix, etc. Par ailleurs, la réunion d’unités administratives ou la réduction de certains paiements (par exemple, la suppression du milliard de francs destiné au fonds de cohésion UE et la stabilisation de l’aide au développement) permettraient d’économiser des centaines de millions de francs. Il suffirait que la volonté politique soit là.

L’UDC veut un Etat fort là où c’est vraiment nécessaire. Mais quand l’Etat n’est pas indispensable, il faut au contraire renforcer l’initiative privée. Toutes les activités de l’Etat qui restreignent l’initiative privée – par exemple, la promotion de la culture ou des sites d’implantation – sont non seulement inutiles, mais surtout contre-productives. Ces prétendues tâches publiques doivent être purement et simplement supprimées. L’UDC continuera de s’engager pour les objectifs qu’elle s’est donnés pour cette législature et de combattre toute hausse des impôts, taxes et redevances ainsi que toute nouvelle tâche inutile de l’Etat.

Berne, le 23 novembre 2004

plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
13.12.2019
Le Conseil fédéral dévoile ses batteries: pour régler le problème des bouchons sur les routes, il ne... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
03.12.2019
Les habitants des régions frontalières souffrent de la criminalité brutale qui pénètre quasiment tous les jours en... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
23.11.2019
Le groupe UDC des Chambres fédérales a approuvé le budget 2020 dans la perspective de la prochaine... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord