Participer
Communiqué de presse

Halte aux dépassements de compétence du HCR!

Une fois de plus, le HCR critique bruyamment la politique d’asile de la Suisse et, une fois de plus aussi, il dépasse ainsi ses compétences. La réaction de cette institution n’a plus aucun rapport…

(SVP) Une fois de plus, le HCR critique bruyamment la politique d’asile de la Suisse et, une fois de plus aussi, il dépasse ainsi ses compétences. La réaction de cette institution n’a plus aucun rapport avec son engagement humanitaire et la sauvegarde de la convention de Genève sur les réfugiés, mais elle tient du plus pur arbitraire. Le Conseil fédéral est donc invité à rejeter strictement cette immixtion dans les affaires intérieures de la Suisse.

Le HCR-ONU a été invité à prendre position dans le cadre de la consultation ouverte sur la révision de la loi sur l’asile. Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés a ainsi eu la possibilité de faire valoir sa vision des choses dans cette révision légale. Or, le HCR ne s’est pas contenté d’émettre un avis juridique sans considération politique, mais il a poursuivi sa stratégie d’immixtion pratiquée depuis quelques mois. Il a abusé de cette plate-forme pour, une fois de plus, critiquer durement la politique d’asile de la Suisse. Avant le vote de 2003 sur l’initiative UDC sur l’asile, le Néerlandais Ruud Lubbers, actuellement Haut-Commissaire des Nations Unies, s’était déjà mêlé de la campagne de votation. Ce qui n’a pas empêché l’initiative d’obtenir un excellent résultat (49,9%).

Selon sa propre définition, la tâche du HCR-ONU est de protéger les droits des réfugiés en appliquant notamment la convention de Genève sur les réfugiés. Or, les flux actuels de réfugiés n’ont plus guère de rapport avec la notion de réfugié sur laquelle se basait cette convention. Le HCR-ONU devrait tout de même avoir compris cela. Monsieur Lubbers préfère néanmoins fermer les yeux devant la réalité en qualifiant d’inquiétantes des mesures parfaitement justifiées contre les abus dans le droit d’asile. Le HCR-ONU pratique ainsi volontairement une stratégie de dissimulation et dépasse massivement ses compétences en se mêlant de la politique de migration de la Suisse.

L’UDC invite le Conseil fédéral à stopper ces tentatives d’immixtion et à ne plus inviter à l’avenir le HCR-ONU à participer aux procédures de consultation.

Les compléments proposés par le conseiller fédéral Christoph Blocher dans le cadre de la révision de la loi sur l’asile sont vivement salués par l’UDC. Il s’agit en fait des premières mesures sérieuses prises dans la lutte contre les abus dans le droit d’asile.

Berne, le 27 juillet 2004

plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
16.08.2019
La Commission des institutions politiques du Conseil national (CIP-CN) refuse de contrôler l'immigration et veut maintenir le... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
15.08.2019
La Confédération annonce une fois de plus une baisse du nombre de demandes d'asile. Pure propagande, car... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
13.08.2019
Compte tenu de leur part à la population totale, les migrants affichent un taux de criminalité et... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord