Participer
Communiqué de presse

Halte aux fêtards et aux frontières ouvertes – le Conseil fédéral doit empêcher une deuxième vague

Le laisser-faire irresponsable des villes gouvernées par la gauche et l’ouverture précipitée des frontières provoquent une nouvelle hausse des infections au Covid-19. La Suisse s’achemine tout droit vers une deuxième vague épidémique avec à la clé des morts et des conséquences désastreuses pour l’économie et la société. L’UDC invite Alain Berset, ministre de la santé, à intervenir immédiatement.

Des manifestations réunissant des milliers de participants, des fêtes illégales et l’arrivée de personnes en provenance de pays à fort taux d’infection comme la Serbie ont rapidement fait repartir à la hausse le nombre d’infections en Suisse. Ces comportements accroissent de jour en jour le risque d’une deuxième vague Covid-19. Compte tenu des pertes par dizaines de milliards de francs, des dommages économiques énormes, des dizaines de milliers de chômeurs et des centaines de milliers de personnes au chômage partiel provoqués par la première vague, une reprise de la pandémie serait une catastrophe pour notre économie, notre société et tout le pays.

Les fêtards, les manifestants et la gauche acceptent sciemment des morts supplémentaires
La politique du laisser-faire pratiquée par les autorités est d’autant plus incompréhensible, à commencer par celle du ministre socialiste de la santé, Alain Berset, et celle des autorités des villes gouvernées par la gauche. Ces responsables politiques admettent les rassemblements de fêtards et de manifestants et tolèrent les entrées incontrôlées en Suisse. Cette politique irresponsable menace gravement la santé de la population et la prospérité du pays. Il semble que les fêtards, les manifestants et la gauche acceptent sciemment des morts supplémentaires dus au Covid-19 juste pour pouvoir faire la fête dans les rues.

Il existe désormais manifestement deux sortes de droit en Suisse: pendant que les uns peuvent fêter sans être dérangés, les autorités continuent d’imposer à la gastronomie ainsi qu’aux arts et métiers des restrictions si sévères que de nombreuses entreprises ne peuvent plus travailler rentablement. Une telle inégalité de traitement est inacceptable dans un Etat de droit.

Le Conseil fédéral doit agir immédiatement
L’UDC invite le Conseil fédéral à mettre immédiatement fin à ces agissements nuisibles pour protéger les habitants de Suisse contre la maladie. La loi sur les pandémies lui en donne les moyens. Des fêtes illégales et manifestations sans concept de protection doivent être interdites dès à présent. De plus, la Suisse doit rétablir les contrôles systématiques aux frontières et restreindre les entrées. Les voyageurs en provenance de pays connaissant un fort taux d’infection au coronavirus doivent être soumis à une quarantaine de deux semaines pour être certain qu’ils n’apportent pas le virus.

partager l’article
plus sur le thème
éditorial
partager l’article
01.07.2020, de Michaël Buffat
Fin mai, le parlement britannique a voté sa nouvelle loi migratoire qui prévoit la fin de la... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
30.06.2020
L'UDC salue l'ouverture, par son conseiller fédéral Ueli Maurer, de négociations avec la Grande-Bretagne en vue de... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
19.06.2020
Les passages de plus en plus nombreux vers le service civil de personnes astreintes au service militaire... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Armée

La sécurité de la population.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord